__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


dimanche 28 septembre 2008

2ème journé de championnat ( F.C. DORAT c/ A.S.V.M. )

Ce dimanche 28 septembre 2008, l'A.S.V.M. a réussi son premier déplacement en battant le F.C. DORAT par 2 à 0 ( et ce malgré la soirée " choucroute " de la veille :-) ).

Les buts ont été marqués, en première mi-temps, par Patrice VACHIAS et Yohan GOSSOIN.

A l'issue de cette 2ème journée, l'A.S.V.M. est 3ème de sa poule a égalité de points ( 8 ) avec la J.S. MONS et l'U.S. LIMONS.

  • Pour l'ensemble des résultats de la poule F : cliquez ici

samedi 27 septembre 2008

Bartolina Sisa

Le texte ci-dessous provient du site du Conseil Andin des Premières Nations

Dès son très jeune âge, tout d'abord avec ses parents, puis avec son époux le grand chef aymara Tupaj Katari (Julián Apaza), Bartolina se dédia au commerce de la feuille de coca et de tissus autochtones. Cette occupation la conduisit à voyager par d'innombrables lieux, ayllus, villages, communautés et villes, depuis les vallées des Yungas du département de La Paz jusqu'à l'immense et aride altiplano andin.

C'est cette occupation fébrile qui permit à Bartolina Sisa de se libérer des conditions de servitude et d'esclavage, sort réservé à son peuple par les colons et les seigneurs féodaux d'origine européenne. Elle observa avec sagesse ses frères de sang être l'objet des plus outrageuses soumission et humiliations, non seulement de la part des autorités cléricales, militaires etc., constituées de blancs européens, mais encore des métis et des créoles asservis aux colonialistes.

Ainsi, Bartolina Sisa prendra conscience de la terrible situation de son peuple, acquerrant la conviction nécessaire pour libérer des chaînes de l'oppression les communautés autochtones des Andes et lutter pour leur émancipation définitive. Pendant ce temps, tant Bartolina Sisa que son époux Tupaj Katari saisirent l'occasion d'emprunter la voie libératrice tracée par leurs prédécesseurs José Gabriel Condorcanqui (Tupaj Amaru) et les frères Dámaso et Tomás Katari de Chayanta, dont ils partageront les objectifs d'émancipation basés sur une solide convergence de critères, tactiques et stratégies de lutte.

Ils décidèrent donc d'élaborer un plan d'actions dûment systématisées qui mit sur un pied de guerre plus de 150 000 indigènes de la région la plus conflictuelle du Pérou ainsi que les régions boliviennes de La Paz, Oruro et la vallée de Chayanta. Cette armée levée par Katari et Sisa et comptant 20 000 combattants au début du siège de la ville de La Paz (13 mars 1781), doublera ses effectifs en quelques jours pour ensuite dénombrer pas moins de 80 000 combattants 5 mois plus tard.

Bartolina Sisa, toujours drapée de la Wiphala sacrée, une jeune femme intelligente et très séduisante, de teint mat, aux traits réguliers, attrayants, aux magnifiques yeux noirs, est considérée comme un phénomène non seulement pour sa beauté naturelle, mais encore pour ses talents innés de commandement politico-militaire : sa vision perspicace, son sens des responsabilités, sa discipline, sa force de caractère, sa capacité de prendre les décisions appropriées au moment opportun, ainsi que pour la confiance et la sécurité qu'elle savait inspirer à ses troupes. C'est ainsi qu'à l'éclatement de l'insurrection Aymara-Quishwa de 1781, tandis que son époux était proclamé Vice-roi de l'Inca, Bartolina Sisa fut à son tour nommée Vice-reine, non parce qu'elle fût l'épouse de Tupaj Katari mais bien pour ses nombreux mérites.

Durant le siège de La Paz, Bartolina Sisa et Tupaj Katari partageront de façon égale le commandement des troupes. De cette manière, Bartolina Sisa sera amplement acceptée et reconnue par tous les niveaux hiérarchiques. Il ne fait aucun doute quant au respect, à l'affection et a l'appréciation témoignés par leurs troupes à ces deux chefs guerriers au leadership indiscutable.

Le 29 juin 1781, les royalistes porteront un dur coup au bataillon de Tupaj Katari, provoquant une inévitable dispersion des troupes. Au même moment tombera le siège de La Paz, tandis que feront rage des rumeurs prétendant que la rébellion avait été matée, raison pour laquelle les autorités coloniales offriraient l'amnistie aux rebelles leur remettant les meneurs du soulèvement, incitant ainsi à la trahison la plus honteuse.%%

C'est ainsi que le 2 juillet, sur le chemin entre les campements de El Alto et de Pampajasi, la Vice-reine et commandante Bartolina Sisa , dans un acte de lâche trahison et de conspiration avec les envahisseurs espagnols, fut prise de court par une embuscade complotée par des membres de ses propres troupes. Ces derniers la remirent aux autorités coloniales en tant que prisonnière de guerre.

Au matin du 5 septembre 1782, l'héroïque guerrière aymara subira l'exécution de la sentence décrétée par l'oppresseur espagnol, dont le texte décrète :

" A Bartolina Sisa, femme du féroce Julian Apaza connu comme Tupa Catari, comme peine ordinaire de Supplice, qu'à sa sortie de prison elle soit promenée autour de la Place Principale attachée à la queue d'un Cheval, une corde au Cou , avec des Plumes, et une Croix fixée sur un Bâton de bois dans la main, et qu'à la voix du crieur qu'elle soit publiquement conduite à la Potence afin qu'on la pende jusqu'à ce que la mort s'ensuive; et ensuite que soient clouées sa tête et ses mains avec l'enseigne correspondante qui sera exposée à la risée publique en les lieux de Cruzpata, Alto de San Pedro, Pampaxasi, où étaient installés ses juntes séditieuses; et qu'après quelques jours soit conduite la tête aux communautés de Ayohayo et Sapahagui dans la Province de Sicasica avec ordre qu'elle soit brûlée et que soit dispersée les cendres aux vents, où l'on estimera convenable. "

Et la sentence fut exécutée.

La grande Bartolina Sisa, irréductible commandante en chef des forces libératrices des nations autochtones andines, mourra pendue, non sans auparavant avoir subi d'immondes tortures physiques et morales, flagellée, violée, fouettée, traînée sous les coups de pieds dans un immense mare de sang. Par la suite elle fut promenée nue sur un âne à la place coloniale de La Paz (aujourd'hui Plaza Murillo). Depuis ce temps, cette place demeure souillée en ses quatre points cardinaux du sang de Bartolina Sisa, Gregoria Apaza et des nombreux autres ayant sacrifié leurs vies avec elles pour la restitution des libertés des nations autochtones.

Une fois Bartolina Sisa morte, ses bourreaux démembrèrent son corps et exhibèrent sa tête et ses membres dans différents lieux des ayllus et chemins où elle avait lutté. Sa tête fut plantée sur la pointe d'un pieu et exhibée à Jayujayu-Marka (aujourd'hui Aroma, département de La Paz), " afin d'effrayer les Indiens (sic.) ", aux dires mêmes de ses tortionnaires. Ses extrémités furent envoyées à Tinta-Marka, une communauté située dans l'actuel Pérou, où on les piqua également à la pointe de pieux.Ces ignobles faits de brutalité, de barbarie et de sauvagerie sans nom ont laissé de profondes plaies et cicatrices en nous, les enfants des peuples autochtones. Ces cicatrices, tracées par l'héroïsme tant de Bartolina Sisa que de Micaela Bastidas, Gregoria Apaza, Kurusa Llaxi et d'innombrables martyrs, sont le véritable reflet de l'histoire réelle des ayllus de l'ancestral Tawantinsuyu et du monde indigène du Abya-Yala.

Plus de 220 ans se sont écoulés, et l'exemple de la lutte de Bartolina Sisa persiste, gravé dans la mémoire et le coeur de ses enfants; son souvenir, errant parmi les Andes majestueuses et éternelles, hante l'esprit des nations autochtones millénaires. Nous nous rappelons sa mémoire avec grande douleur et tristesse, mais sans cette attitude propre aux vaincus et aux soumis; son souvenir ravive notre courage, et nous marchons la tête haute, le coeur rempli d'enthousiasme, convaincus qu'un jour prochain, une réflexion mesurée nous permettra de reprendre le chemin de la libération face à l'actuel système néolibéral de pillage et de profit aveugles.

Trekking en Bolivie

Résumé du voyage concocté avec Alaya-Bolivia :

1er jour : Arrivée LA PAZ

Visite de la ville.

2ème : Lac TITICACA

Départ pour le lac Titicac et nuit en refuge sur les hauteurs du hameau de Yumani.

3 ème jour : ÎLE DU SOLEIL - COPACABANA - LA PAZ

Trek sur l'île du soleil puis retour sur La Paz en passant par Copacabana.

4ème jour 4 : SUCRE

Vol pour la ville coloniale de Sucre et visite de la ville

5ème jour : POTOSI - CASA MONEDA

3 h de 4 x 4 jusqu'à la ville de Potosi ( la plus haute de la Bolivie à 4.090 mètres d'altitude ) et visite de la ville.

6ème jour : POTOSI - TUPIZA

Départ de notre expédition itinérante en 4 X 4 en direction de l'extrême sud du pays. Après 6 h d'une piste traversant la cordillère Frailles nous arrivons à Tupiza pour y passer la nuit.

7ème jour : Trek CANYONS ET QUEBRADAS DE TUPIZA

Départ à pied pour la zone désertique « Quebrade de palmira » jusqu'à la porte du diable en passant par la vallée de Los Machos. Après le déjeuner, découverte du « Canyon del Inca », puis la « Quebrada seca » et retour à Tupiza pour y passer la nuit.

8ème jour : TUPIZA - EL SILLAR - SAN ANTONIO DE LIPEZ

4 x 4 sur des pistes de montagne spectaculaires à 4.500 m. au milieu d'une réserve protégée, avec panorama unique sur la région et la frontière d'Argentine. Nuit dans le petit village de San Antonio de Lipez.

9ème jour : SAN ANTONIO - Trek Volcan Uturuncù - QUETENA

4 x 4 sur une piste d'altitude en direction du volcan Uturuncu ( 6.088 m ) en activité par une ancienne piste de mineurs qui nous emmène sur les pentes du volcans à 4600 m. Départ pour une marche d'acclimatation de 3 h sur les pentes du volcan et retour à notre véhicule par le même itinéraire, pour rejoindre Quetena.

10ème jour : QUETENA - GEYSERS - LAGUNA VERDE



Une des plus spectaculaire journée du voyage. Nuit en refuge.

11ème jour 11 : VOLCAN LLICANCABUR - LAGUNA VERDE

Transfert en 4x4 jusqu'aux ruines Incas, point départ de l'ascension du volcan : 6 h de marche jusqu'au sommet à 5.980 m et descente par le même itinéraire.

12ème jour : LAGUNA VERDE - COLORADA - LAGUNAS - SAN JUAN



4 x 4 en direction de la laguna Colorada, vallée de « los Sapos », lagunes multicolores de Canapa, Honda, Charcota, Hedionda et Ramadas avec de magnifiques flamants roses et canards sauvages. Descente sur une piste en zig zag jusqu'au volcan Ollague, le salar de Chiguana et le village de San Juan. Nuit en refuge.

13ème jour : SAN JUAN - SALAR DE UYUNI - UYUNI

4 x 4 vers le salar de Uyuni et marche à pied sur les polygones de sel jusqu'à l'Isla del Pescado. Traversée de " los ojos del salar " par une piste sur le salar pour arriver au site d'extraction de sel de Colchani. Arrivée dans l'après-midi à Uyuni et départ en bus pour Oruro.

14ème jour 14 : ORURO - TOMARAPPI

Route en direction de la cordillère Occidentale jusqu'au village de Tomarappi. Baignade dans les eaux chaudes de Sajama. Nuit en refuge.

15ème jour 15 : SAJAMA - CAMP D'ALTITUDE PARINACOTA

4 x 4 jusqu'au pied des volcans Parinacota et Pomerappe. Début de notre marche jusqu'au camp de base à 5.000 m en compagnie de nos porteurs. Bivouac situé entre les deux volcans.

16ème jour : Ascension du PARINACOTA - CAMP - SAJAMA

7 heures de montée pou un panorama sur le volcan du Sajama du côté Bolivien, le lac Chungarà et le parc national Lauca du côté chilien. Descente par le même itinéraire jusqu'au bivouac au 4 x 4 qui nous ramène au village de Sajama.

17ème jour : SAJAMA - CURAHUARA - LA PAZ

Route sur l'Altiplano par Curahuara de Carangas jusqu'à La Paz.

18ème et 19ème jours : La Paz

20ème jour : Retour vers Vollore-Montagne

mercredi 24 septembre 2008

Peintures de Claude PONSON

Huiles ( travail aux couteaux ) :


" Vestige - Roue à aube " ( format 110/80 )


" Ciel d'orage " ( format 60/50 )


" Marché aux Fleurs " ( format 80/60 )


" Vallée des Rouets " ( format 110/80 )


" Durolle au Prades " ( format 90/70 )

%%''% " Derrière l'usine du May "'' ( format 90/70 )


'' " Vue des jardins "'' ( format 110/80 )


" Magnolia " ( tryptique 130/100 )


" Iris " ( format 50/40 )

Sculptures de Claude PONSON

Sculptures réalisées à partir de branches mortes :


Ilot d'expo à SABLET ( 84 )


Ilot d'expo à ORLEAT ( 63 )


" Elephant " ( bois flotté )


" Mano " ( bois de Merisier )


" Venus " ( bois d'Olivier )


" Harmonie " ( bois d'Olivier )


" Ici et Ailleurs " ( bois d'Orme et plomb )


" Mali " ( bois d'ébène ) et " Fourche " ( bois de Figuier )


" Fourche " ( bois de Figuier )

Démonstration de sculpture sur bois par Claude PONSON

Les mercredis 17 & 24/09/2008, à la C.C.M.T., Claude PONSON a réalisé en direct une sculpture à partir d'une branche morte de poirier :


L'oeuvre terminée :


Titre de l'oeuvre : " Celles "

Vous pouvez avoir un aperçu des oeuvres de Claude PONSON en allant sur nos galeries virtuelles :

  • pour les peintures :
  • pour les sculptures :

Pour le contacter : ponson.claude@neuf.fr

Il exposera du 3 juin au 3 juillet 2010 à la Salle de la Mutualité à THIERS.

dimanche 21 septembre 2008

1er tour du " Challenge Eugène SENIQUETTE "

Ce dimanche 21 septembre 2008 à 15 h 00, a débuté la Coupe du District du Puy de Dôme.

L'A.S.V.M. a passé ce 1er tour avec brio en éliminant le F.C. DORAT sur le score sans appel de 5 à 1.

Les buts ont été marqués par :

  • Maxime VILLAIN pour l'A.S.V.M., à la 11ème minute
  • Aurélien CHEVALERIAS pour l'A.S.V.M., à la 13ème minute
  • Jean-Luc DAJOUX pour l'A.S.V.M., à 47ème minute
  • Jérémy COUTAREL pour l'A.S.V.M., à la 61ème minute
  • Kevin DASSAUD pour le F.C. DORAT, à la 70ème minute
  • Vinent GAUDARD pour l'A.S.V.M. à la 77ème minute

Les équipes :


Arbitre central : Jacques POLINIERE
Arbitres latéraux : ? et Charlie DUBOST

1ère mi-temps :






2ème mi-temps :


Patrice VACHIAS malheureux : son tir échouera sur la transversale


Le dernier but, marqué par Vincent GAUDARD


Pour les autres matchs : cliquez ici

A.S.V.M. ( Saison 2008 - 2009 )

L'A.S.V.M. jouera en Poule " F " de la 4ème division, qui comprend les 10 équipes suivantes :

  • E.S. ARCONSAT
  • A.S. CREVANT BULHON (B)
  • F.C. DORAT
  • A.S. JOB (C)
  • U.S. LIMONS (B)
  • J.S. MONS (B)
  • U.S. PALLADUC (B)
  • U.S. RIS (B)
  • S.A. THIERS (D)
  • A.S. VOLLORE-MONTAGNE

Calendrier des matchs de l'A.S.V.M. :

Matchs-Aller :

  • 14/09/08 : A.S.V.M. contre E.S.ARCONSAT,
  • 28/09/08 : F.C. DORAT contre A.S.V.M.
  • 12/10/08 : U.S. LIMONS contre A.S.V.M.
  • 26/10/08 : A.S.V.M. contre U.S. PALLADUC
  • 02/11/08 : A.S. JOB contre A.S.V.M.
  • 09/11/08 : A.S.V.M. contre U.S. RIS
  • 16/11/08 : S.A. THIERS contre A.S.V.M.
  • 30/11/08 : A.S.V.M. contre J.S. MONS
  • 14/12/08 : A.S. CREVANT BULHON contre A.S.V.M.

Matchs-Retour :

  • 01/02/09 : E.S.ARCONSAT contre A.S.V.M.
  • 08/02/09 : A.S.V.M. contre F.C. DORAT
  • 22/02/09 : A.S.V.M. contre U.S. LIMONS
  • 08/03/09 : U.S. PALLADUC contre A.S.V.M.
  • 22/03/09 : A.S.V.M. contre A.S. JOB
  • 29/03/09 : U.S. RIS contre A.S.V.M.
  • 05/04/09 : A.S.V.M. contre S.A. THIERS
  • 19/04/09 : J.S. MONS contre A.S.V.M.
  • 26/04/09 : A.S.V.M. contre A.S. CREVANT BULHON

samedi 20 septembre 2008

A l'honneur

Ce Samedi 20 septembre 2008 à 17 h 00 à la salle de l'école, en présence de :

Claude BOURDELLE, Dominique GUELON, André WILS, Jean GUELON, Tony BERNARD, André CHASSAIGNE, Bernard GIRAUD :

( © Jean MARTY )

et de très nombreux Vollorois :


ont eu lieu les remises suivantes :

  • Diplôme de Maire Honoraire à Monsieur Jean GUELON, qui fut Maire de notre commune pendant 37 ans.
  • Médaille de Vermeil à Madame Nicole GUYONET et à Monsieur Christian CHEVALERIAS, qui furent conseillers municipaux pendant 31 ans

Discours de Bernard GIRAUD :

( © Jean MARTY )

Discours d'André WILS :

( © Jean MARTY )

Discours d'André CHASSAIGNE :

( © Jean MARTY )

Discours de Jean GUELON :

( © Jean MARTY )

Les Remises :

Remise du diplôme de Maire Honoraire à Monsieur Jean GUELON

( © Jean MARTY )


Les Médailles remises à Monsieur Jean GUELON

( © Jean MARTY )



Les remerciements à son épouse :

( © Jean MARTY )

Remise de la Médaille de Vermeil à Madame Nicole GUYONNET :

( © Jean MARTY )


Remise de la Médaille de Vermeil à Monsieur Christian CHEVALERIAS :

( © Jean MARTY )


Notre Maire invite les participants à boire le verre de l'amitié :


Le magnifique cadeau offert à Jean GUELON par sa famille :


Plaque en verre gravé

jeudi 18 septembre 2008

Les sculptures de Gérôme IVARS


Don Quichotte
( Crédit Gérôme IVARS )


En fond L'ouverture


L'ouverture


L'écoute


Le cri


L'énigme

Les peintures de Gérôme IVARS

Huiles sur toile ( travail au couteau ) :


" Flamenco " ( format : 150 x 200 )


" Nocturne " ( Basilique Saint-Marc de Venise ) ( format : 70 x 90 )


" Maternité " ( format : 70 x 90 )


" Sanctus " ( Intérieur de la Cathédrale de Chartres ) ( format : 93 x 113 )


" Les jeunes filles au mimosa " ( format : 150 x 200 )


" El simoun " ( format : 50 x 70 )


" Rue des Calvaires " ( format : 70 x 90 )


" Fedrun " ( format : 70 x 90 )


" Pénombre " ( format 50 x 70 )


" La jeune fille au peignoir " ( format : 50 x 70 ) - 1er plan : Don Quichotte

dimanche 14 septembre 2008

1ère jounée de championnat ( A.S.V.M. c/ E.S. ARCONSAT )

Ce dimanche 14 septembre 2008 à 15 h 00, a débuté la saison 2008-2009 du championnat du Puy de Dôme.

L'A.S.V.M. l'a commencé " en trombe " en s'imposant 5 à 2 face à l'E.S. ARCONSAT

Pourtant le match avait mal démarré pour les Vollorois menés 2 à 0 après 17 ' de jeu. Mais sans se décourager, ils remontèrent au score avant la mi-temps, pour s'imposer dans le dernier quart d'heure de la 2èm mi-temps.

Les buts ont été marqués par :

  • Pierre-Henrick RIOU pour l'E.S.A., à la 7ème minute
  • Anthony FERRET pour l'E.S.A., à la 17ème minute
  • Jérémy COUTAREL pour l'A.S.V.M., à la 32ème minute
  • Patrice VACHIAS pour l'A.S.V.M., à la 40ème minute
  • Jean-Luc DAJOUX pour l'A.S.V.M., à 73ème minute
  • Patrice VACHIAS pour l'A.S.V.M., à la 79ème minute
  • Aurélien CHEVALERIAS pour l'A.S.V.M., à la 83ème minute

Les équipes :


  • Debout : Christophe GUETTE ( Arbitre central ), Charlie DUBOST ( Arbitre latéral ), Faben DUBOST, Romain PAUZE, Jérémy COUTAREL, Philippe DUBIEN, Vincent GODARD, Rémi DUBOST, Henri LAFAY ( arbitre latéral ), Richard BRISSAY, Thimoté PIN, Clément CHAZEAU, Mickaël CRESPIN, Pierre-Henrick RIOU, Pierrick SAINT-ANDRE, Emmanuel LEMOINE
  • Agenouillés : Patrice VACHIAS, Aurélien CHEVALERIAS, Mario LEPELLETIER, Julien MARCHAND, Cyril BONNEFOY, Jean-Luc DAJOUX, Alexandre BERTRAND, Anthony FERRET, Valéry MARCHAND, Teddy BURT-PICHAT

Première mi-temps :


Très beau corner, qui va permettre à P-H RIOU d'ouvrir le score d'une superbe tête :


Nouveau corner, cette fois bien dégagé par la défense Volloroise :


ça chauffe pour les Vollorois :



Le premier but Vollorois :


Un magnifique corner qui a bien failli rentrer tout seul :


Deuxième mi-temps :

Pas de problème pour le gardien de l'E.S.A. :


ça rechauffe pour les Vollorois :




Le gardien de l'E.S.A. est fortement sollicité par les attaques Volloroises :






  • Pour l'ensemble des résultats de la poule F : cliquez ici

samedi 13 septembre 2008

Vernissage de l?exposition de Gérôme IVARS

Vendredi 12 septembre 2008 à 18 h 00, à la salle d'exposition de la C.C.M.T. à Pont-de-Celles, a eu lieu le vernissage de l'exposition de Gérôme IVARS, autour d'un apéritif dînatoire offert par la C.C.M.T. :


Gérôme IVARS et le Président Paul RODIER

Cadet d'une famille de sept enfants, Gérôme IVARS a été influencé dès son plus jeune âge par l'une de ses soeurs qui lui a donné le goût des Arts. Sa famille lui a enseigné le goût de l'effort, de la constance, de l'humilité, à gérer sa vie au rythme du temps et des évènements.

A l'école d'architecture il a appris la poésie de l'espace et la rigueur de la maîtrise d'oeuvre. De l'école des beaux-arts, il garde l'esprit critique et conceptuel.

Vous pouvez avoir un aperçu des oeuvres exposées en allant sur nos galeries virtuelles :

  • pour les peintures :
  • pour les sculptures :
  • pour une démonstration de sculpture en métal fusion :

Le Conseil Municipal à La Chevalerie

Poursuivant ses visites dans les différents villages de notre commune, une délégation du conseil municipal a effectué sa cinquième sortie au village de LA CHEVALERIE, le samedi 13 septembre 2008 à 10 h 00 :




Les discussions ça creuse :


Les conseillers reprennent des forces pendant que notre Maire, infatigable, poursuit la discussion sous l'oeil attentif d'Eric :-)

Gérôme IVARS

mardi 9 septembre 2008

Journée " Nature Attitude " du dimanche 7 septembre

A l'initiative de l'association "Charte Nature Attitude", et avec l'aide de nombreux Vollorois, a eu lieu à Vollore-Montagne le dégagement de plusieurs chemins de promenades aux alentours des villages de BOURDILLON, PAMOLE et MARSAL.

Aux alentours de BOURDILLON :



( Crédit : Emilie SFRONTATO )

Un pot de l'amitié, à la salle de l'école, a clôturé cette opération :


Bernard GIRAUD ( Maire ), Bernard BLINEAU et Gregory FAYARD ( respectivement Secrétaire et Trésorier de l'association )




( Crédit : Emilie SFRONTATO )

mardi 2 septembre 2008

Sur la Forêt d'Ayguebonne




Photos prises par Cris PIREZ, depuis les gîtes du Verdier