__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


dimanche 15 février 2009

Le plan d'eau


En fond, le site panoramique de Pierre Pamole.

samedi 14 février 2009

On ! Sin To Peïrro Pêmolo ( Oh ! Saint Pierre Pamole )


Extrait du Bulletin Municipal n°24 de juillet 2007 :

Depuis des millénaires et des millénaires tu as été le témoin impassible de cette charmante région au nord des Monts du Forez. Tu as subi les outrages du temps, du rude climat de ce coin d'Auvergne.

Rien, ni la rigueur des froids polaires d'hiver, ni les brûlants rayons du soleil du climat continental qui est le nôtre n'ont eu de prise sur ta puissante carapace qui en courbant l'échine est restée insensible.

Tu as vu apparaître tes cadets des Monts Dôme et des Monts Dore qui ont la prétention de s'enorgueillir de leur jeunesse. Mais !

Tu as été le témoin discret de l'évolution des territoires de la région et en particulier de celui de notre commune de Vollore-Montagne, de ses habitants, des périodes fastes et de celles des vaches maigres.

Ton regard imperturbable suivait le lever de l'astre solaire derrière ce magnifique massif du Mont-Blanc, qui dès l'aube inondait les immenses plaines de la région Rhodanienne et du Forez pour se diriger, dès midi passé, vers l'Ouest, vers l'Auvergne, vers la vaste plaine de la Limagne, vers la chaîne des Dômes et des Dores, jusqu'au Puy Mary et au Plomb du Cantal où il disparaissait dans une palette de couleurs flamboyantes.

Toi tu as vu ces immenses territoires, que tu balayes de ton regard, partagés par les Crêtes des Monts du Forez, pour devenir à l'Est la Région Rhône-Alpes et à l'Ouest notre belle Auvergne.

Pourquoi ?

Sans aucun doute c'est au partage des eaux que nous devons ce découpage, et n'avons pu que constater alors que nous étions catalogués Auvergnats, race d'hommes, rustiques et robustes qui sont fiers de leurs origines, sans oublier cependant que nous devons garder et développer des liens d'amitiés et de solidarités très forts avec nos voisins du Forez. En effet nous puisons chacun de notre côté les eaux jaillissantes à l'est ou a l'ouest de ces Monts du Forez, notre mère nourricière commune, car sans ce précieux liquide, aucune sorte de vie n'est possible, si ces Mont du Forez venaient à disparaitre nous serions l'un et l'autre orphelins.

Vers le début du siècle dernier, tu as pu contempler les somptueux tapis verdoyants d'herbes fines qui sentaient bon le " Méon " ( herbe sauvage très odoriférante, malheureusement en voie de disparition ) et qui étaient parsemés de vigoureuses tiges de gentiane qui s'élançaient drues comme des cierges vers le ciel, des longues trainées de pensées sauvages qui en juin - juillet apportaient une notre harmonieuse, telle une étole sur les chasubles des ecclésiastiques sans oublier les splendides myrtilliers qui s'élançaient vers le sommet pour mieux mettre en valeur peut-être ta majestueuse présence.

A cette époque les bergers, les cueilleurs de champignons et les promeneurs du dimanche venaient jusqu'à toi, caresser tes flancs rugueux ou grimper sur ton sommet pour contempler l'immensité de ce paysage qui va des Alpes jusqu'au Monts du Cantal.

C'était l'époque où notre population devait et pouvait à juste titre revendiquer l'identité de paysans de la Montagne. Etait-ce la belle époque ?

Depuis le temps ont bien changé et dans la deuxième partie du 20 ème siècle tu as vu la disparition complète de nos exploitations agricoles familiales. Les superbes pâturages de montagne ont subi le même sort, sous une vague verte de végétation sauvage et de plantations de résineux qui ont tout envahi, tout écrasé et nous ont volé l'identité de notre territoire.

Tu as assisté comme tous les Vollorois à ce désastre écologique qui a vu disparaître tous les points de vue de notre belle campagne, et porté une atteinte néfaste à l'ensemble des territoires ruraux de demi montagne.

Toi-même n'avais pas échappé à ce désert vert, mais avant qu'il ne soit trop tard les Vollorois dans un élan de solidarité pour sauver un patrimoine naturel ont régi, considérant que ta présence faisait partie intégrante de leur âme et de leurs mémoires et ont donc pris la décision de valoriser et pérenniser le site sur lequel tu présides.

mardi 10 février 2009

Le Bourg depuis la mairie

  • Pour voir le panorama de Pâques 2008 :
  • Pour voir le panorama du 05/02/09 :
  • Pour voir le panorama du 07/02/09 :

Depuis Bourdillon

  • Pour voir le panorama du Verdier à La Guelle ( 08/02/09 ) : cliquez ici
  • Pour voir le panorama du Verdier à La Guelle ( 12/02/09 ) : cliquez ici

De gauche à droite : Le Verdier, La Chevalerie, Fafournoux et La Guelle

dimanche 8 février 2009

Sur les Monts du Forez

Pierre Pamole :

La Coche et le Lit de la Vierge :

Clair de lune sur La Coche et le Lit de la Vierge


Fafournoux depuis La Guelle

FAFOURNOUX est, en nombre d'habitants, le premier village de la Commune de Vollore-Montage, devant MARSAL. En octobre 2009, sa population permanente était de 26 habitants pour 20 habitants à MARSAL. Lors du recensement de 1805, FAFOURNOUX était deuxième devant SUGIER avec 116 habitants contre 120 habitants à SUGIER.

mardi 3 février 2009

La chaîne des Puys depuis Derbize

La chaîne des Puys ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Chaîne_des_Puys ), aussi appelée Monts Dômes, est un ensemble volcanique s'étirant sur plus de 30 km. Elle est située à l'ouest de Clermont-Ferrand, dans le département du Puy-de-Dôme, au sein du Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne. Elle est traversée par un sentier de grande randonnée, le GR4, qui relie l'Atlantique à la Méditerranée. Orientée nord-sud, parallèlement à la plaine de la Limagne, elle comporte une centaine de volcans appelés Puys.

 

Le Couzon

Le Couzon prend sa source sur la commune de NOIRETABLE à 100 m de la limite avec VOLLORE-MONTAGNE.

Pour la trouver à partir de VOLLORE-MONTAGNE, prendre la D 317 et au carrefour avec la D 101 tourner à gauche, direction NOIRETABLE. A 400 m du carrefour, vous pouvez garer votre voiture sur la gauche, 100 m avant la ligne de partage des eaux entre la Loire et le Puy de Dôme :


La source se trouve à une trentaine de mètres ( direction SUD-OUEST ) :



La vallée :

A seulement 7 km de sa source, vous trouverez une série de petites cascades dans une magnifique vallée boisée ne pouvant être parcourue qu'à pied.

Situation :

Le moyen le plus simple pour y accéder est de vous rendre en voiture jusqu'au hameau de Limblardie et de continuer à pied par le petit chemin, à droite, qui longe le Couzon sur sa rive gauche.



( Crédit : Julien COMBY )







( Crédit : v.dragonfly )


( Crédit : Christian GUINDE )



La Chaîne des Puys

Le Puy de Dôme


A environ 55 Km à vol d'oiseau

Vues depuis la route d'accès au site de Pierre Pamole


En fond, les Monts du Lyonnais



Notre-Dame de l'Hermitage

dimanche 1 février 2009

10ème journée de championnat (E.S. ARCONSAT c/ A.S.V.M.)

L'année 2009 a mal démarré pour notre équipe qui a essuyé sa deuxième défaite du championnat, sur le score de 2 à 0

A l'issue de cette 10ème journée, elle est troisième de la poule F, à 6 points de MONS ( qui a joué un mach de plus ) et 5 points d'ARCONSAT.

  • Pour l'ensemble des résultats de la poule F : cliquez ici

PROCHAIN MATCH DE CHAMPIONNAT :

Dimanche 8 février : contre le F.C. DORAT , à VOLLORE-MONTAGNE

Venez nombreux encourager notre équipe qui doit maintenant gagner tous ses matches pour finir dans les deux premiers.

  • Pour les autres matchs de la 11ème jounée : cliquez ici

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )