Le 2 mars 1760 : naissance de Camille Desmoulins

Né à Guise (Aisne), Camille Desmoulins était le fils de Jean-Benoît-Nicolas Desmoulins, seigneur de Bucquoy et de Sémery, lieutenant général au baillage de Guise, en Picardie et de Marie-Madeleine Godart. Il eut 7 frères et soeurs. Camille entra comme boursier au lycée Louis-le-Grand, où il fit de bonnes études ( il fut primé au concours général, la même année que son condisciple Maximilien de Robespierre ). Il devint ensuite avocat à Paris et malgré un bégaiement remarqué, il devint un des principaux orateurs de la Révolution française. Il fut élu à la Convention nationale, où il siègea parmi les Montagnards avant de s'éloigner d'eux après la condamnation des Girondins le 30 octobre 1793. Il fonda alors un nouveau journal " Le vieux cordelier " dans lequel il attaqua les " Enragés " et lança des appels à la clémence. Considéré comme dantoniste, il fut arrêté le 31 mars 1794 et guillotiné le 5 avril 1794 ...