Le 15 mars -44 : assassinat de Jules César

Jules César naquit à Rome vers 100 av. J-C. Son destin exceptionnel marqua le monde romain et l'histoire universelle : ambitieux et brillant, il s'appuya sur les Populares pour son ascension politique. Stratège et tacticien habile, il repoussa les frontières romaines jusqu'au Rhin et à l'océan Atlantique en conquérant la Gaule, puis utilisa ses légions pour s'emparer du pouvoir. Le 14 février - 44, le Sénat lui confèra la dictature perpétuelle. Il prit alors des décisions surprenantes : il décréta une amnistie générale et licencia sa garde personnelle. Autre inconséquence aux yeux des historiens romains, il négligea les avertissements des devins pour la période allant jusqu'aux Ides de Mars, ainsi que le cauchemar de son épouse Calpurnia la veille des ides et les rumeurs de complot pour l'empêcher de devenir roi et sauver la République. Les conjurés avaient prévu leur attentat aux Ides de Mars au début de la réunion du Sénat dans la Curia Pompeia sur le Champ de Mars. Etant seul visé, Marc Antoine qui l'accompagnait fut attiré à l'écart par des faux solliciteurs, tandis que lui fut entouré par le groupe des conjurés qui l'assaillirent : il tomba percé de 23 coups de poignard, dont le coup ultime fut porté par Brutus à qui il adressa ses derniers mots « Tu quoque mi fili » ...