Le 8 septembre 1830 : naissance de Frédéric Mistral

Né à Maillane, il fut le chantre de l'indépendance de la Provence et surtout du provençal « première langue littéraire de l'Europe civilisée ».

Il fut membre fondateur du Félibrige, membre de l'Académie de Marseille.

Son oeuvre capitale est " Mireille ", long poème en provençal, qui lui valu de recevoir le prix Nobel de littérature en 1904. Il consacra le montant de ce prix à la création du " Museon Arlaten " à Arles.

Marié à une bourguignonne, Marie-Louise Rivière, il n'eut pas d'enfants et décéda le 25 mars 1914 à Maillane.