Le 27 septembre 1627 : naissance de Bossuet

Il est né à Dijon, dans une famille de magistrats.

En 1652, reçu docteur en théologie, il fut ordonné prêtre et devint l'archidiacre de Sarrebourg, puis en 1654, celui de Metz.

Appelé souvent à Paris, il commença à s'y faire une grande réputation pour ses sermons et ses panégyriques des saints. Il prêcha un avent et un carême devant la reine-mère et devant le roi, et opéra parmi les Protestants un grand nombre de conversions, dont celle de Turenne.

En 1670, il devint évêque de Condom ( Gers ) mais l'année suivante il renonça à ce poste et devint le précepteur du Dauphin, fils de Louis XIV. C'est pendant cette période qu'il prononça ses douze oraisons funèbres qui sont des chefs-d'oeuvre d'éloquence sans modèle depuis l'Antiquité.

En 1681, il fut élu membre de l'Académie française et l'éducation du dauphin étant achevée, il fut nommé évêque de Meaux ( d'où la périphrase « l'Aigle de Meaux » parfois utilisée pour le désigner ).

Après une lente et douloureuse agonie, il mourut à Paris le 12 avril 1704 de la " maladie de la pierre ". L'autopsie eut lieu le lendemain : « On trouva dans sa vessie qui était toute gâtée, une pierre grosse comme un oeuf » écrivit l'abbé Ledieu.