__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


mercredi 30 novembre 2016

Club des Nouvelles Myrtilles

Nous étions 22, hier 30 novembre à midi, pour un repas convivial à l'Auberge du Trinquart :




Ce fut un véritable festin dont le plat de résistance était une délicieuse et très copieuse potée auvergnate :

En extra, nous avons eu la chance d'avoir 2 vedettes de la chanson :


Marinette nous a chanté la chanson du Club



Carla " Dalida " dans une remarquable interprétation de " Il venait d'avoir 18 ans "

Nous nous sommes promis de recommencer plus souvent ce type de rencontre ...

Nous rappelons que la réunion mensuelle a lieu le :

  • 3ème JEUDI de chaque mois à 14 h 30 à la cantine de l'école

La prochaine sera donc le Jeudi 15 décembre

Auvent "Salle Avant-Garde"

Les budgets primitif votés les 09/04/2015 et 07/04/2016 prévoyaient la construction d'un auvent en façade de la salle de l'Avant-Garde, et ce pour un montant d'environ 20.000 €

Depuis nous avions entendu dire que le conseil avait la volonté de faire des économies et que ce projet avait donc été abandonné. Malheureusement il n'en est rien :-(

Les travaux viennent de démarrer :


Le 23/11/2016


Le 26/11/2016

Le 30/11/2016

Pourtant, une partie des vollorois(es) considèrent qu'un tel investissement est loin d'être judicieux.

On est encore loin de la démocratie participative :-(

Ce qui est certain c'est que cela ne va pas contribuer à améliorer la note de 0/20

que l'ARGUS DES COMMUNES a attribué à notre village :

Le 30 novembre ... 1835

Le 30 novembre 1835 : naissance du futur Mark Twain

Né à Florida, Samuel Langhorne Clemens, devint orphelin de père à l'âge de 12 ans.

Il exerça diverses activités : apprenti typographe, rédacteur d'articles dans le journal de son frère, pilote de bateau à vapeur sur le Mississippi.

Ne voulant pas se battre au côté des sudistes pour le maintien de l'esclavage, il s'enfuit vers les montagnes du Nevada et devint chercheur d'or.

À partir de 1864, il exerça l'activité de reporter à San Francisco et se déplaça en Europe en tant que correspondant de presse. Après son mariage avec Olivia Langdon en 1870, il s'installa à Hartford, Connecticut où il eut 3 filles ( Susan, Clara et Jeanne ) et un fils mort prématurément.

Il est mort le 21 avril 1910 à Redding ( Connecticut ).

Il est considéré comme l'un des plus grands écrivains, essayistes et humoristes américains. Son oeuvre la plus connue est " Les aventures de Tom Sawyer "

Quelques uns de ses bons mots :

  • Lorsque vous dites la vérité, vous n'avez à vous souvenir de rien
  • Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
  • Un banquier, c'est quelqu'un qui vous prête un parapluie par beau temps et vous le reprend lorsqu'il commence à pleuvoir

Le saint du jour : André

Le 30 Novembre l'on fête les : André

André naquit à Bethsaïde, en Galilée sur les bords du lac de Tibériade. Il était pêcheur avec son frère Simon.

Recherchant Dieu, il avait d'abord été disciple du prédicateur Jean le Baptiste. Lorsque ce dernier désigna Jésus-Christ en disant « Voici l'agneau de Dieu », il le suivit et ne le quitta plus.

Il fut ainsi premier disciple appelé par Jésus-Christ ( d'ou son titre de " Protoklite " ). C'est lui qui présenta son frère Simon à Jésus.

Après la Pentecôte, il partit prêcher l'Évangile, au cours d'un long voyage tout autour des côtes de la mer Noire. Ses voyages l'amenèrent en Bithynie ( côte turque ), à Éphèse ( Mésopotamie ), en Ukraine actuelle, en Thrace ( région entre le Bosphore et le Danube ), à Byzance et finalement en Achaïe ( région au nord du Péloponnèse ), où il finit crucifié, sous l'empereur Néron, à Patras en l'an 60.

La Légende dorée rapporte que son supplice fut ordonné par le proconsul de la région, dont il avait converti l'épouse et qui lui avait offert l'alternative suivante : sacrifier aux idoles ou mourir sur la croix. Ayant choisi le martyre, l'apôtre survécu pendant deux jours, durant lesquels il prêcha à la foule, qui s'indigna et menaça le proconsul de mort. Celui-ci chercha donc à le faire descendre de la croix, mais on ne put le délier et il mourut dans une grande lumière.

La croix sur laquelle il fut crucifié était en forme de X, ce qui a donné le nom de croix de Saint-André.

mardi 29 novembre 2016

Conseil communautaire de la CCMT à Vollore-Montagne

Mardi 29 novembre à 18 h 30 s'est tenu, à la salle de l'Avant-Garde, l'avant-dernier conseil communautaire de la CCMT.

Après approbation à l'unanimité des P-V de séances des conseils des 11/10 et 07/11/2016 ( qui devraient être prochainement en ligne sur le site de la CCMT ) le président a fait un exposé " OFF " sur la future intercom " Thiers, Dore et Montagne " qui verra le jour au 01/01/2017.

Le conseil a ensuite délibéré sur l'ordre du jour suivant :

  • Habitat : subventions + infos PIG
  • Avenant bar-resto Sainte-Agathe / choix entreprises commerces de Celles
  • Plusieurs délibérations concernant la maison du tourisme + entretien des sentiers de rando
  • Réhabilitation de la grange de Saint-Victor + infos petit patrimoine + convention Montférie + concerts de Vollore
  • Infos bulletin intercom
  • Couverture terrasse ALSH
  • Ferme intercom de Chandalon
  • Circulation engins motorisés
  • Décisions modificatives au budget 2016
  • Questions diverses

Le P-V de séance sera mis en ligne après son approbation par le prochain et dernier conseil qui se tiendra :

  • le jeudi 22/12 à 18 h 30 à Sainte-Agathe

Transparence & vie publique


Cliquez sur le logo ci-dessus pour lire l'article

« Les élus de petites collectivités ignorent souvent ce qu'ils ont comme obligations car en France, en comparaison avec les pays anglo-saxons, nous sommes en retard sur la formation à la transparence des élus »

Transparency International France publie donc son premier guide de l'élu local pour promouvoir la transparence dans les relations citoyens-élus.

Ce guide préconise de mettre en place des procédures de concertation avec les habitants même lorsque cette procédure n'est pas obligatoire.

  • Pour découvrir ce guide :

Le 29 novembre ...1864

Le 29 novembre 1864 : massacre de Sand Creek

Ce jour là, le colonel John Chivington et ses 700 cavaliers attaquèrent le camp Cheyenne de Sand Creek ( dont le chef était Black Kettle ). Plus de 300 Indiens ( y compris femmes et enfants ) perdirent la vie. La cavalerie déplora 9 tués et 38 blessés ( dont 7 devaient mourir par la suite ). Les cavaliers emportèrent une centaine de scalps qui furent exposés à l'opéra de Denver :-(

Chivington fut condamné pour sa participation à ce massacre, mais il avait déjà quitté l'armée et l'amnistie générale qui succèda à la guerre de Sécession fit que cette condamnation resta sans suite. Toutefois, un juge de l'armée déclara publiquement que Sand Creek fut :

  • « une lâche boucherie exécutée avec sang-froid, suffisamment pour couvrir ses auteurs de l'indélébile infamie, et de honte et d'indignation le visage de chaque Américain. ».

L'indignation publique fut intense face à la brutalité du massacre et à la mutilation des cadavres. Elle aurait, peut-être, incité le Congrès à rejeter l'idée d'une guerre généralisée contre les Indiens du Midwest ?

Saint du jour : Saturnin

Le 29 Novembre l'on fête les : Saturnin ( ou Sernin )

Saturnin de Toulouse fut le premier évêque de Toulouse, envoyé de Rome par le pape Fabien pour évangéliser la Gaule.

En 250, de retour à Rome, des prêtres païens lui demandèrent d'honorer l'empereur en lui sacrifiant un taureau. Son refus valut à Saturnin d'être attaché au taureau du sacrifice qui, pris d'une rage folle, descendit à toute allure les marches du Capitole traînant derrière lui l'évêque. Sa tête explosa sur les marches du temple.

lundi 28 novembre 2016

Le 28 novembre ... 1900

Le 28 novembre 1900 : naissance de Léo Lagrange

Né à Bourg-sur-Gironde, il fut membre des Éclaireurs de France dans sa jeunesse.

En 1920, il rejoignit la SFIO après la scission de Tours et devint rédacteur au Populaire.

Élu député en 1932 lors du second Cartel des Gauches, il fut nommé en 1936 sous-secrétaire d'État sous le gouvernement du Front Populaire. Il encouragea et impulsa le mouvement des auberges de jeunesse et a soutenu la tenue des Olympiades populaires à Barcelone en 1936, organisées en contrepoint des JO de Berlin instrumentalisés par le nazisme.

À la déclaration de guerre, en 1939, alors qu'il est parlementaire, il rejoignit volontairement le commandement militaire, avant d'être tué le 9 juin 1940 à Évergnicourt d'un éclat d'obus.

Saint du jour : Jacques

Le 28 Novembre l'on fête les : Jacques

Jacques de la Marche ( 1391-1476 ) naquit à Monteprandone dans les Marches italiennes.

Entré chez les Franciscains, il devint un grand orateur ami de Bernardin de Sienne et de Jean de Capistran. Il a parcouru la Dalmatie, la Bosnie, la Hongrie, la Bohème, la Pologne et l'Italie où il a converti des foules d'hérétiques.

dimanche 27 novembre 2016

ASVM c/ E.S. Bertignat


  • SENIORS DEPARTEMENTAL 5 - Poule A :

Ce dimanche 27/11, l'ASVM a fait match nul 3 à 3 contre BERTIGNAT , pour la 9ème journée du championnat.

- Résultats de la 9ème journée :

- Classement à l'issue de la 9ème journée :

#Pensée de la semaine

  • Ne fuyez pas, dites les choses en face.
  • C'est ce qu'on appelle la loyauté, l'honnêteté et le respect.

( Auteur : ? )

Le 27 novembre ... 1635

Le 27 novembre 1635 : naissance de la future Madame de Maintenon

Née Françoise d'Aubigné, à la prison de Niort où son père était enfermé, elle était la petite-fille du poète Agrippa d'Aubigné.

Elle reçut une éducation religieuse calviniste, mais après la mort de son père, elle fut prise en charge par Madame de Neuillant, gouvernante des filles de son amie la reine mère Anne d'Autriche, qui la convertit au catholicisme et la plaça au couvent des Ursulines de Niort, puis chez les Ursulines de la Rue Saint-Jacques à Paris.

En avril 1652, elle épousa l'écrivain humoriste Paul Scarron, de vingt-cinq ans son aîné, protégé de Madame de Neuillant. Fêtard et cultivé, ami de nombreux artistes, Scarron était partiellement paralysé depuis un bain nocturne dans la Seine en hiver. Il mourra en 1660 en ne lui léguant que des dettes.

En 1669, sur la proposition de Madame d'Heudicourt, elle accepta la charge de gouvernante des enfants illégitimes de Louis XIV et de Madame de Montespan et s'installa à Vaugirard où elle rencontra le roi qui s'y aventurait pour voir ses enfants.

Sa faveur auprès du roi commença à se déclarer lorsque le 27 décembre 1674, elle achèta pour 150.000 livres, avec l'argent du roi, le titre de Maintenon à Charles François d'Angennes, marquis de Maintenon, ainsi que son château où les enfants bâtards du roi, vont alors être élevés. A la cour on la surnomme alors " Madame de Maintenant ".

Elle s'acquitta avec succès de cette tâche puisque le roi lui conféra en 1680, la charge de « dame d'atour » de la dauphine. Par la suite, tout s'accéléra, et elle forma avec le roi le vrai couple parental des bâtards. La disgrâce progressive de Madame de Montespan, compromise dans l'affaire des poisons, la mort de Mademoiselle de Fontanges dernière favorite du roi ( qui avait l'âge d'être sa fille ) puis, le 30 juillet 1683, celle de la reine Marie Thérèse d'Autriche mettent fin au cas de conscience qui se posait à Madame de Maintenon concernant sa relation avec Louis XIV. Celui-ci, éternel amoureux, a besoin d'une femme, mais sa « conversion » l'incite à fuir le péché de la chair.

Ne voyant pas d'utilité en une union politique avec l'infante Isabelle du Portugal ou la princesse Anne-Marie-Louise de Toscane, pourtant citées comme favorites pour le trône, le roi épousa secrètement dans la nuit du 9 au 10 octobre 1683, celle qu'il aime raisonnablement. Ce mariage morganatique ne restera secret que pour le peuple. À la Cour, l'on sait bien ce qu'il en est : le roi passe une grande partie de son temps dans les appartements de sa femme et lorsque celle-ci se déplace en chaise à porteurs, les princesses doivent suivre immédiatement derrière.

En 1684, à sa demande, le roi fonda la Maison Royale de Saint-Louis à Saint-Cyr ( actuelle commune de Saint-Cyr-l'École dans les Yvelines ) qui était un pensionnat destiné aux jeunes filles de l'aristocratie pauvre.

Trois jours avant la mort du roi en 1715, elle se retire à Saint-Cyr où à sa mort, en 1719, elle fut embaumée et ensevelie. Son corps, bien conservé, fut déterré en 1793 par les révolutionnaires.

Après la 2ème Guerre Mondiale à l'occasion de travaux de reconstruction, on découvrit dans les greniers de Saint-Cyr une caisse marquée « Ossements de Madame de Maintenon ». Ces restes sont enterrés depuis le 15 avril 1969 dans la chapelle du lycée militaire de Saint-Cyr située à Saint-Cyr-l'École dans les Yvelines ( ne pas confondre avec l'École spéciale militaire de Saint-Cyr.

Le saint du jour : Séverin

Le 27 Novembre l'on fête les : Séverin

Séverin de Paris était un ermite ayant vécu au VIe siècle à Paris. Attiré par la vie contemplative, il passa une grande partie de sa vie enfermé dans une cellule, priant et méditant à l'endroit de l'actuelle église Saint-Séverin.

samedi 26 novembre 2016

Vers zéro pesticides : 19-27


Cliquez sur l'affiche pour en savoir plus

La loi de transition Energétique d'août 2015 pour la Croissance verte fixe l'objectif " zéro pesticide " dans la plupart des espaces publics à compter du 1er janvier 2017 et dans les jardins des particuliers en 2019.

A compter du 1er janvier 2017, la vente aux particuliers des produits phytosanitaires ne sera plus en libre service dans les jardineries et en grande surface.

Le PNRLF, la Fredon auvergne et les collectivités en charge de la collecte et du traitement des déchets s'associent pour anticiper la réglementation et vous apporter des solutions plus respectueuses de l'environnement et de votre santé.

  • Pour plus d'infos :

La Danseuse : 26/11

  • samedi 26 novembre à 20 h 30
  • Ciné Parc à Saint-Victor-Montvianeix ( Pitelet )

Le point de vue de Ciné Parc :

Premier film d'une réalisatrice dont on entendra certainement parler à l'avenir : Stéphanie Di Giusto. Ce long métrage est certes très classique dans sa forme mais néanmoins très maîtrisé vu les moyens mis en oeuvre. L'interprétation « habitée » de Soko ( qu'on avait déjà pu apprécier dans " Augustine " aux côtés de Vincent Lindon ), enflamme littéralement le film et l'histoire vraie de Loïe Fuller méritait bien d'être mise en avant.

La première apparition cinématographique « bling-bling » de Lily-Rose Depp pouvait laisser présager le pire ... mais au contraire, elle arrive à merveille à capter l'attention, ce qui sied parfaitement au rôle pour lequel elle a été choisie.

  • Pour voir la bande annonce :

Marché de Noël 2016


Ce samedi 26 Novembre s'est tenu, à la Salle de l'Avant-Garde, le traditionnel marché de noël organisé par le COVM :


  • Pour lire l'article de LA MONTAGNE :

Concerts de Vollore : 26/11

  • Samedi 26 novembre à 18 h
  • Salle des fêtes de Palladuc

L'association " Concerts de Vollore ", en partenariat avec la saison culturelle de la CCMT, vous propose une soirée gourmande en compagnie de Brigitte Fossey et Danielle Laval.

Un spectacle littéraire et musical en forme de menu qui alternera lecture des écrits de Brillat-Savarin et pièces pour piano du grand répertoire classique ( Mozart, Rachmaninov, Chopin, Liszt, Tchaikowsky, etc ... )

Le spectacle sera suivi d'un buffet gourmand autour de produits du terroir de commerçants locaux.

  • Pour en savoir plus :

Infos :

  • Bureau d'informations touristiques de Pont de Celles: 04 63 62 30 00
  • Bureau d'informations touristiques de Courpière : 04 73 51 20 27

La croix du Bé

Lors de l'AGO de l'association " Les Amis de Sainte-Agathe ", en date du 26/05/2016, Daniel BALISONI ( maire de Sainte-Agathe ) avait présenté la croix dite "Croix du Bé" devant être implantée au point de jonction des 3 communes : Sainte-Agathe, Viscomtat et Vollore-Montagne.

C'est chose faîte :




L'inauguration aura lieu au printemps prochain.

Le 26 novembre ... 1909

Le 26 novembre 1909 : naissance d'Eugène Ionesco

Né à Slatina ( Roumanie ), c'était un auteur dramatique et écrivain français d'origine roumaine.

En 1957, il fut coopté satrape du Collège de Pataphysique et élu à l'Académie française en 1970.

Il est considéré, avec l'Irlandais Samuel Beckett, comme le père du théâtre de l'absurde.

Ses oeuvres principales sont : " La Cantatrice chauve ", " La Leçon ", " Le Roi se meurt ".

Il est mort à Paris le 28 mars 1994 ...

Sainte du jour : Delphine

Le 26 Novembre l'on fête les : Delphine

Delphine de Sabran naquit en 1284 à Puimichel ( aujourd'hui petite commune des Alpes de Haute-Provence ) dans une importante famille baronniale de la région.

A l'age de 7 ans, au décès de ses parents, ses oncles la confièrent aux religieuses du monastère de Sainte-Catherine de Sorbs où elle aspira rapidement à prendre le voile.

Mais Delphine était une très riche héritière de sorte qu'à l'âge de 13 ans, ses oncles décidèrent de la marier au très jeune comte Elzéar de Sabran héritier de la baronnie d'Ansouis ( aujourd'hui commune du Vaucluse ) et du duché d'Ariano ( fief du Royaume de Naples en Italie ) qui était alors âgé de 11 ans !

Bien que Delphine refusa toujours l'idée du mariage, l'union fut célébrée dans le faste, le 5 février 1299, au château de Puimichel. N'ayant pas réussi à imposer à sa famille son désir de vie monastique, elle parviendra en revanche à convaincre son époux de vivre leur vie conjugale dans la chasteté. Lorsqu'ils s'installèrent à Puimichel en 1307, Delphine et Elzéar instaurèrent sur leurs terres un programme de vie s'attachant à combattre le mal et à lutter contre la misère. La pratique religieuse fut imposée, les jeux d'argent proscrits et interdiction fut faite aux officiers de faire le moindre tort à qui que ce soit, d'opprimer les pauvres dans leur biens et dans leur honneur, sous prétexte de maintenir les droits du seigneur. Ils visitaient les malades et Elzéar soignait les lépreux.

Le 22 juillet 1316, ils prononcèrent en secret leurs voeux définitifs de virginité devant Dieu à la chapelle du château d'Ansouis et entrèrent dans le tiers-ordre franciscain.

À la mort d'Elzéar, le 27 septembre 1323, Delphine inconsolable se retira dans l'isolement au château de Cabrières-d'Aigues, à quelques kilomètres d'Ansouis.

Son désir de vivre dans la pauvreté put enfin se réaliser à partir de 1333 et elle vécut d'aumônes, allant jusqu'à mendier son pain quotidien. A partir de 1343, elle suscita des guérisons extraordinaires.

Atteinte d'hydropisie, qui la laissait percluse de douleur, elle mourut le 26 novembre 1360 et sa dépouille rejoignit celle de son époux à l'église des Frères Mineurs d'Apt.

vendredi 25 novembre 2016

Le 25 novembre ... 1867

Le 25 novembre 1867 : Alfred Nobel dépose le brevet de la dynamite

Né le 24 octobre 1833 à Stockholm, il fut chimiste, industriel et fabricant d'armes.

La nitroglycérine, fabriquée et vendue par sa société sous sa forme liquide, étant très instable et donc très dangereuse ( son frère mourra lors d'une explosion durant sa préparation en 1864 ) il résolut le problème en la mélangeant à des kieselguhrs ( poudre fossile de diatomées ), mélange qu'il dénomma " dynamite " et qui sera utilisé sous forme de bâtonnets enveloppés de papier. Cette invention fera sa fortune.

Il est mort le 10 décembre 1896 à San Remo et est enterré au cimetière du nord à Stockholm.

Son testament ne légua rien à ses héritiers directs, mais il demanda qu'avec son immense fortune soit créée une fondation chargée de récompenser chaque année les personnes ayant rendu à l'Humanité de grands services dans cinq domaines différents : paix, littérature, chimie, médecine et physique.

Sainte du jour : Catherine

Le 25 Novembre l'on fête les : Catherine

Catherine d'Alexandrie, serait née vers 290 dans une famille noble d'Alexandrie.

Douée d'une grande intelligence, elle acquit rapidement des connaissances qui la placèrent au niveau des plus grands poètes et philosophes du moment.

Une nuit, elle vit en songe le Christ et décida de lui consacrer sa vie, se considérant comme sa fiancée.

En l'an 307, l'empereur Maximien vint à Alexandrie pour y présidait une grande fête païenne. La jeune fille saisit cette occasion pour tenter de l'amener à se convertir au christianisme, mais cela ne fit que soulever sa colère. Pour la mettre à l'épreuve, il lui imposa un débat philosophique avec cinquante savants, mais au grand dépit de l'empereur, elle réussit à les convertir. Maximien les fit exécuter et proposa le mariage à Catherine qui refusa avec mépris. Il ordonna alors de la faire torturer en usant d'une machine constituée de roues garnies de pointes. Par un miracle divin, les roues se brisèrent sur son corps et les pointes aveuglèrent les bourreaux. Obstiné, Maximien ordonna alors qu'elle soit décapitée.

jeudi 24 novembre 2016

PAB de Vollore-Montagne

Le projet d'aménagement de la traverse du bourg d'Olliergues est entré dans une phase très concrète, avec la démolition de deux bâtiments qui donnent sur la route.

  • Pour en savoir plus :

Pourquoi ne pas en faire autant avec l'ancien Hôtel DOZOLME ( qui, rappelons-le a été acheté, par la commune ), dans le cadre du PAB de notre village ?

Cela permettrait d'aménager une place en plein centre bourg :-)

Le 24 novembre ... 1859

Le 24 novembre 1859 : Darwin publie " L'origine des Espèces "

Né le 12 février 1809 à Shrewsbury dans le Shropshire, c'était un naturaliste anglais dont les travaux et les théories sur l'évolution des espèces vivantes ont profondément révolutionné la biologie.

Après avoir acquis la célébrité parmi les scientifiques pour son travail sur le terrain et ses recherches en géologie, il a apporté l'hypothèse que toutes les espèces vivantes ont évolué au cours du temps à partir d'un ancêtre commun ou d'un petit nombre d'ancêtres communs, grâce au processus de sélection naturelle.

Son livre " Sur l'Origine des Espèces au moyen de la Sélection Naturelle " fit de l'évolution à partir d'une ascendance commune l'explication scientifique dominante de la diversification dans la nature. Il a vu de son vivant la théorie de l'évolution acceptée par la communauté scientifique, alors que sa théorie sur la sélection naturelle a dû attendre les années 1930 pour être généralement considérée comme l'explication essentielle du processus d'évolution.

Au XXIème siècle, elle constitue la base de la théorie moderne de l'évolution, bien que rejetée par les créationnistes, qui restent particulièrement actifs aux USA.

Darwin est mort à Downe, dans le Kent, le 19 avril 1882. Il pensait être enterré au cimetière St. Mary de Downe, mais en reconnaissance de son génie, il fut enterré dans l'abbaye de Westminster, près de John Herschel et d'Isaac Newton.

Saintes du jour: Flora-Maria

Le 24 Novembre l'on fête les : Flora et Maria

Flora et Maria, furent jetées en prison pour avoir refusé de devenir musulmanes et périrent décapitées ensemble à Cordoue le 24 novembre 851, sous le règne d'Abd al-Rahman II. Leurs corps furent laissés aux chiens et aux oiseaux, puis jetés dans dans le Guadalquivir.

mercredi 23 novembre 2016

Le 23 novembre ... 1760

Le 23 novembre 1760 : naissance de Gracchus Babeuf

Né à Saint-Quentin, François Noël Babeuf était un révolutionnaire français. Son surnom de " Gracchus " vient des Gracques, renommés dans la Rome antique, pour leur tentative infructueuse de réformer le système social romain ).

Avec sa doctrine, le « babouvisme », il est considérée comme un précurseur du communisme. Il fomenta la « conjuration des Égaux » contre le Directoire pour aboutir à la collectivisation des terres et des moyens de production afin d'obtenir « la parfaite égalité » et « le bonheur commun ».

Dénoncé par Georges Grisel, il fut arrêté par la police le 10 mai 1796 avec les principaux conjurés. Une haute cour fut constituée pour les juger et le procès s'ouvrit à Vendôme le 20 février 1797. En entendant sa condamnation, Babeuf se frappa, dans le prétoire même, de plusieurs coups de stylet et fut porté mourant à l'échafaud pour y être guillotiné le 27 mai 1797.

Le saint du jour : Clément

Le 23 Novembre l'on fête les : Clément

Clément de Metz, fut le fondateur de l'Église de Metz ( à l'époque Divodurum ) qui est l'une des plus anciennes de Gaule puisqu'elle remonte à l'an 280.

Si l'on en croit la légende, il arriva dans une ville maudite où un énorme dragon du nom de Graouilly terrorisait la population. La foule lui ayant demandé de la débarrasser de ce monstre hideux, il alla prier sur la colline de Sainte-Croix puis traversant une foule jacassante ( qu'il fit taire d'un ferme « Taisons-nous », dans une rue qui fut alors baptisée « rue Taison » ) il arriva à l'amphithéâtre, domicile du dragon. Il encercla le monstre de son étole et celui-ci le suivit, tel un petit chien bien dressé, jusque dans la Seille où il se noya.

mardi 22 novembre 2016

#Pensées de la semaine


( Charles BUKOWSKY )


( Woody ALLEN )

Apiculteurs au Malawi


Adonika CLARK et Jose YOUX ( fils de Marie YOUX, de Sainte-Agathe )

En voyage au Malawi, ils vous présentent la coopérative d'apiculteurs de Livingstonia :

Cette coopérative est composée de plus d'une quarantaine de membres, toutes et tous de la région avoisinante. En 2010, avec le soutien d'une organisation humanitaire ils ont pu construire une miellerie au coeur du village et c'est ici que tous les apiculteurs membres de la coop peuvent extraire leur miel et le conditionner, c'est également dans ce bâtiment que les différents ateliers qu'on organise peuvent avoir lieu. L'un des membres de la Coop, notre premier contact à Livingstonia, est un formateur en apiculture exerçant dans différentes communautés du pays depuis quelques années, c'est avec son aide que nous avons pu organiser ces rencontres.

L'opportunité offerte par ces ateliers de pouvoir se lancer dans l'apiculture avec très peu de ressources a suscité beaucoup d'intérêt chez un grand nombre de débutant(e)s, mais aussi, le fait que nous soyons familiers avec un autre type d'apiculture a occasionné une certaine curiosité chez des membres de la coop.

Nous avons donc débuté ces ateliers avec un total d'environ 25 participant(e)s venant parfois de petites communautés, jusqu'à 10 km à pied dans la montagne autour de Livingstonia. Trois jours d'atelier ont été organisés la semaine passée, deux jours consacrés à la construction de ruches Kenyan et une journée sur la fabrication de vareuses et d'enfumoirs faits maison. Tous les outils de menuiserie, les manuels d'apiculture, et tous les autres matériels que nous avons pu apporter grâce à votre soutien ont été grandement appréciés. Pour info, la coopérative manque terriblement de ressources et n'a quasiment aucun outil de menuiserie à disposition. Le bâtiment n'a pas d'électricité, pas d'eau chaude, quelques chaises et c'est à peu près tout. Il y a aussi deux machines apicoles, malheureusement inutilisables, ramenées par un politicien lors d'un voyage diplomatique en Inde, comme par exemple : un extracteur de miel qui ne peut être utilisé qu'avec des ruches à cadre comme la ruche Dadant ou Langstroth.

Le groupe était plutôt mixte, de tous âges, personnes expérimentées et novices. Nous avons pu acheter localement les matériaux nécessaires et pendant les deux jours de participation, dix ruches ont été construites. Ce fut, pour quelques participant(e)s, une première expérience en menuiserie. Une ruche sera donnée à la ferme de l'hôpital de Livingstonia et les neuf autres sont destinées à la Coop.

Le troisième jour d'atelier portait sur la fabrication de vareuses et d'enfumoirs, après une petit séance d'essayage afin de comparer les différents styles de vareuse de la coop et celles que nous avions fabriquées. Adonika a conçu un petit manuel, donné à chaque participant(e), montrant comment confectionner sa propre vareuse en utilisant n'importe quel chapeau. Nous avons ensuite travaillé tous ensemble sur la confection d'une vareuse simple et très économique faite avec un sac à grain de maïs. Ensuite, pour l'enfumoir, cette fois ci à l'aide d'un manuel que José a écrit, nous avons présenté les différentes variantes, expliqué la fabrication et essayé notre modèle fait maison.

Durant cette rencontre de trois jours nous avons souvent discuté en groupe des différents aspects de l'apiculture, de tous les types de ruche et de la prise en charge d'une colonie. De notre côté, nous terminons cet atelier, riches de nouvelles connaissances sur les techniques d'apiculture et de menuiserie Africaine que tous les participant(e)s nous ont transmises.

Pour la semaine qui vient, l'aventure continue avec deux jours d'atelier sur la transformation de la cire d'abeille brute et la confection de produits de la ruche. Traditionnellement les apiculteurs ne récoltent pas la cire d'abeille et ne vendent que le miel. Mais il existe un marché à l'exportation pour la cire d'abeille brute et les produits transformés peuvent augmenter le revenu des apiculteurs sur un marché national. Nous avons expérimenté la fabrication de produits à base de cire d'abeille tels que des crèmes pour les mains, des baumes à lèvres, du cirage et des produits de traitement pour le bois. Avec du miel nous essaierons diverses recettes pour un chutney de mangue, des barres de céréales au miel, et des bonbons aux noix et caramel de miel.

Alors que les ateliers ont apporté aux participant(e)s des compétences et des idées, nous aimerions maintenant être en mesure de parrainer un certain nombre de personnes motivées que l'on a rencontré au cours de la semaine, pour leur permettre de démarrer leur propre pratique de l'apiculture. C'est là que votre soutien entre en jeu. En gros cela signifie acheter le bois et l'équipement de base nécessaire pour que ces personnes construisent une ruche et puissent démarrer.

En dehors des ateliers, nous travaillons de temps en temps avec l'hôpital pour les aider à dans leur ferme qui a été un peu oubliée ces dernières années. Nous avons construit un séchoir solaire pour les mangues que nous utilisons dans l'une de nos recettes pour l'atelier. Cette technique n'est pas beaucoup utilisée au Malawi mais beaucoup de fermiers rencontrés sont intéressés dans le développement de techniques de préservation, spécialement les mangues qui arrivent en grand nombre pour une courte période de temps. Par ailleurs, Adonika donne des cours d'art dans l'une des écoles primaires et est bénévole dans l'une des crèches locales.

Il nous reste encore deux semaines avant la fin de notre aventure en terre Malawienne. Dans les prochains mois, nous tenons à envoyer un rapport détaillé à tous les participant(e)s du projet. Merci encore pour votre intérêt et votre généreux soutien.

  • Pour faire un don :

Pour info : 1 $ canadien = 0,70 €

Le 22 novembre ... 1963

Le 22 novembre 1963 : assassinat de John F. Kennedy

Né le 29 mai 1917 à Brookline ( Massachusetts ), une banlieue huppée de Boston, il fut le 35ème président des U.S.A.

Plus jeune président élu ( entré en fonction le 20 janvier 1961 ) à l'âge de 43 ans, il fut aussi le plus jeune à mourir en cours de mandat, assassiné moins de trois ans après son entrée à la Maison Blanche.

En raison de son énergie, de son charisme, de son style et de ses qualités présumées de chef pendant la Guerre froide, mais aussi en raison de son assassinat ( officiellement attribué à Lee Harvey Oswald ), il reste l'un des personnages les plus populaires du XXème siècle, tandis que son son assassinat, à Dallas ( Texas ), reste pour beaucoup un mystère des plus controversés.

La sainte du jour : Cécile

Le 22 Novembre l'on fête les : Cécile

Cécile de Rome, qui était issue d'une noble famille romaine, voua sa vie à Dieu et fit voeu de virginité.

Arrivée en âge de se marier, ses parents lui choisirent pour époux un païen nommé Valérien. Après plusieurs jours de prière et de jeûne, lors de la nuit de noces elle révèla son secret à Valérien en lui demandant de respecter sa virginité et de se convertir.

Selon " La Légende Dorée " de Jacques de Voragine elle lui aurait dit « J'ai pour amant un ange de Dieu qui veille sur mon corps avec une extrême sollicitude. S'il s'aperçoit le moins du monde que tu me touches, étant poussé par un amour qui me souille, aussitôt il te frappera, et tu perdra la fleur de ta charmante jeunesse. S'il voit que tu m'aimes d'un amour sincère, il t'aimera comme il m'aime, et il te montrera sa gloire. ». Valérien lui aurait répondu « Si tu veux que je te croie, fais-moi voir cet ange, et si je m'assure que c'est vraiment un ange de Dieu, je ferai ce à quoi tu m'exhortes. Si par contre tu aimes un autre homme, je vous frapperai l'un et l'autre de mon glaive. ».

Après lui avoir fait lire l'évangile selon Luc et après qu'il eut renoncé aux idoles, il se convertit. Cécile le conduisit alors au pape Urbain qui le prépara au baptême et le baptise à Pâques. Le frère de Valérien, Tiburce, se convertit à son tour, et un ange lui annonça qu'avec son frère ils arriveraient tous deux auprès du Seigneur avec la palme du martyre.

Valérien et Tiburce qui s'employaient à donner des sépultures aux martyrs que le préfet Amalchius faisait tuer comme criminels furent dénoncés. Ayant refusés de renier leur foi ils furent décapités. Cécile continua d'évangéliser chez elle et dans les jardins du Mont Palatin jusqu'au où elle fut arrêtée et condamnée à être décapitée. Comme elle était belle et noble, le bourreau lui demanda de renier sa foi mais elle refusa et se mit à chanter en attendant le coup de hache. Après 3 tentatives infructueuses le bourreau l'abandonna baignant dans son sang ( la loi romaine interdisait un quatrième coup ) et elle agonisa durant 3 jours.

lundi 21 novembre 2016

Le 21 novembre ... 1694

Le 21 novembre 1694 : naissance de Voltaire

Né à Paris, François-Marie Arouet fut un personnage complexe et contradictoire.

Souvent considéré comme un des penseurs précurseurs de la Révolution française, il fréquenta les Grands et courtisa les monarques, sans dissimuler son dédain pour le peuple.

Apôtre de la tolérance, il s'entêta dans des polémiques hargneuses. Maladif et hypocondriaque, il brilla toujours par son énergie et sa vivacité d'esprit.

Il mourut à Paris le 30 mai 1778.

Ses cendres furent transférées au Panthéon le 11 juillet 1791 après une cérémonie grandiose.Par un hasard de l'Histoire, sa tombe se trouve en face de celle de Jean-Jacques Rousseau, qu'il n'aimait et ne comprenait guère.

Le saint du jour : Gelase

Le 21 Novembre l'on fête les : Gelase

Gelase Ier, né en Kabylie, fut un des trois papes africains du catholicisme.

Elu le 1er mars 492, il défendit vigoureusement la primauté de Rome lors du schisme d'Acace de Constantinople. Il réaffirma la séparation des pouvoirs : l'empereur n'est qu'un fils de l'Église, comme tout chrétien, qui reste soumis aux évêques dans toutes les matières de la foi.

En 494, il supprima la dernière fête païenne qui subsistait encore ( celle des Lupercales ) et choisit Saint-Valentin comme patron des fiancés et des amoureux en décrètant que le 14 février lui serait consacré.

Il est mort le 21 novembre 496.

dimanche 20 novembre 2016

Randonnée sportive : 20/11

  • Dimanche 20 Novembre 2016 de 08 h 45 à 17 h 00
  • Randonnée sportive au départ de l'église de Sainte-Agathe

Cette randonnée de 21 km, et de 750 m de dénivelée positive cumulée, est réservée aux personnes en bonne condition physique et bien chaussées.

Elle vous emmènera à Celles-sur-Durolle en passant par le château de Vaulx, le puy d'Oscot et en traversant de jolis hameaux.

Si le temps nous est favorable, nous aurons de belles vues sur la plaine de la Limagne et la chaîne des Puys.

  • Participation aux frais : 5 €
  • Pique-nique tiré du sac
  • Renseignements : 06.73.69.10.80

Le 20 novembre ... 1945

Le 20 novembre 1945 : Ouverture du Procès de Nuremberg

Il se déroula sous la juridiction du Tribunal Militaire International de Nuremberg, créé en exécution de l'accord signé le 8 août 1945 par les gouvernements des U.S.A., du Royaume-Uni, de l'U.R.S.S. et par le Gouvernement Provisoire de la République Française, contre 24 des principaux responsables du régime nazi, accusés de " complot, crime contre la paix, crimes de guerre et crime contre l'humanité ".

Il prit fin le 31 août 1946 et le jugement fut rendu le 1er octobre.

La moitié des accusés furent condamnés à mort par pendaison : Martin Bormann (par contumace), Hans Frank, Wilhelm Frick, Hermann Göring (qui se suicida juste avant son exécution ), Alfred Jodl, Ernst Kaltenbrunner, Wilhelm Keitel, Joachim von Ribbentrop, Alfred Rosenberg, Fritz Sauckel, Arthur Seyß-Inquart et Julius Streicher.

Les 10 pendaisons eurent lieu les 15 et 16 octobre.

Le saint du jour : Edmond

Le 20 Novembre l'on fête les : Edmond

Edmond d'Est-Anglie, naquit en 840 à Norbury, près de Croydon, dans le Surrey.

De 854 à sa mort, il fut roi d'Est-Anglie, l'un des neuf royaumes anglo-saxons, dont l'origine remonte à la migration au Ve siècle des Angles et des Saxons depuis le nord de l'Allemagne et le Danemark. Il dut lutter pendant tout son règne contre les envahisseurs danois dont les hordes païennes ravageaient périodiquement son royaume.

En 869, le Viking Ivar mit le pays à feu et à sang et Edmond fut vaincu à la bataille de Thetford, dans le Suffolk, le 20 novembre 870. Il fut capturé et enfermé dans son propre château de Framlingham. Il refusa obstinément de signer un traité inique l'obligeant à renoncer à la religion chrétienne et désignant le chef viking, païen, comme suzerain.

Il fut attaché à un arbre et criblé de flèches avant d'avoir la tête tranchée et jetée dans un fossé.

samedi 19 novembre 2016

Chiens de Traineaux au Col de la Loge les 19 & 20/11

Lors de ce week-end 100 % " Sports & Nature " nous aurons l'honneur d'accueillir, parmi de nombreux autres Mushers :

Pour en savoir plus sur la vie de Musher :

Pour voir le dossier de presse :

Le chemin de sainte Agathe

Après un an d'existence, l'association " Le chemin de sainte Agathe " a tenu son assemblée générale samedi 19/11 à Thiers.


Marie-Claude LATIMIER, Jean-Marc PINEAU, Annie HUPEL

Son président ( Jean-Marc Pineau ) a déclaré :

  • « Nous avons réalisé tous nos objectifs : le chemin a été balisé, un site internet a été créé, la VIA AGATHA 2016 a été un succès ... et nous sommes passés de 10 adhérents à 63 ».

En multipliant ses effectifs par 6, l'association a donc fait aussi bien que Rodrigue qui racontant ( dans Le Cid, acte 4, scène 3 ) la bataille de Valence, déclare :

  • « Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort »
  • « Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port »

Perspectives 2017

  • Projet de lien avec la ville de Catane, en Sicile, où Agathe est vénérée.
  • la Via Agatha sera renouvelée en 2017 ( dernière semaine de juillet )
  • Entre deux Via Agatha, trouver des projets de rencontres : sportive ( le chemin en VTT ), découverte des plantes, projection de films ou diapositives de voyages, etc ...

C'est dans cet esprit qu'a eu lieu le 06/11/2016 à Clermont-Ferrand, à l'initiative de Christiane Faure et sur un programme proposé par Marie-Claude, une journée « à la rencontre de sainte Agathe ».

  • Pour lire l'article de LA MONTAGNE :

" La 9ème Patte " : 19/11

Pour avoir du " vrai " THD

Je rappelle que l'on parle de " Très haut Débit " à partir d'un débit de 30 Mbs en réception.

Cette définition est valable dans toute l'Europe et donc en France, où elle a été entérinée par l'Arcep.

Mais nous savons tous que l'Auvergne n'est pas en France :-) :

A Vollore-Montagne, avec l'alimentation du NRA de la Cure par une fibre optique, nous avons depuis le 14/09 du THD " Auvergnat " :

- 20 Mbs en réception à la sortie du NRA, le débit décroissant avec l'éloignement :

  • 19,75 Mbs à la Cure
  • 15 Mbs à Fafournoux
  • 14 Mbs au Verdier
  • pour l'instant je n'ai pas eu remontées pour le centre bourg et les autres villages. Elles seraient les bienvenues.

Le débit en émission n'a pas changé : il est toujours autour de 0,8 Mbs :-(

Le but de ce billet est de vous informer qu'il est possible de booster vos débits ( en réception et en émission ) :

  • en souscrivant 2 abonnements ADSL2+ ( de préférence chez deux FAI distincts - par exemple ORANGE et OVH - pour se prémunir d'une coupure éventuelle chez l'un des deux FAI ) :
  • en raccordant vos 2 lignes à un boitier OTB

Avec un tel système, chez EUR'NET / ARVERNET, l'on obtient :

Bien entendu là encore le débit diminue avec l'éloignement :-(

Autre solution ... mais dépendant de la mairie :

On pourrait aussi avoir, pour un investissement modeste de quelques milliers d'euros, un débit symétrique 30/30 Mbs sur toute la commune, si l'on y installait un système AIRMAX.

Un tel projet a été présenté par Frédéric en conseil municipal au début de l'année, mais pour l'instant il n'y a toujours pas de réponse !

J'ai bien peur que ce projet soit parti aux oubliettes :-(

Le 19 novembre ... 1805

Le 19 novembre 1805 : naissance de Ferdinand de Lesseps

Il naquit à Versailles, d'un père diplomate et d'une mère qui était la grand-tante d'Eugénie de Montijo, la future épouse de Napoléon III.

Il mena jusqu'en 1849 une carrière de diplomate.

En 1854, l'accession au trône de vice-roi d'Égypte de son vieil ami, Saïd Pacha, donne une nouvelle impulsion aux idées qui l'avaient hanté pendant les vingt-deux dernières années au sujet du canal de Suez. Invité par Saïd Pacha, le 7 novembre 1854 il débarque à Alexandrie et le 30 du même mois, sera signée la concession l'autorisant à percer l'isthme de Suez.

Il faudra cependant attendre 1859 pour que soit donné le premier coup de pioche et dix ans de plus pour que le canal de Suez soit inauguré en présence de l'impératrice Eugénie, dont l'aide fut précieuse.

Galvanisé par son succès et son élection à l'Académie des sciences en 1873, il voulut réitérer l'expérience et se lança, en 1879, dans la création du canal interocéanique de Panama.

L'aventure tourna mal et s'acheva sur un retentissant scandale financier qui aboutit, en 1889, à la liquidation de la Compagnie Universelle du Canal Interocéanique de Panama. Accusé de fraude et d'abus de confiance, il fut condamné, en 1893, à cinq ans de prison mais le jugement fut cassé par la Cour de Cassation.

Affaibli, il s'éteignit le 7 décembre 1894 dans son château de La Chesnaye à Guilly dans l'Indre.

Vingt ans plus tard, le canal de Panama sera achevé et inauguré par les États-Unis, mais la mémoire de celui qui permit le premier ce progrès ne s'effaça pas au Panama : on l'y surnomme toujours « le grand Français ».

Le saint du jour : Tanguy

Le 19 Novembre l'on fête les : Tanguy

Tanguy de Locmazhé, était le fils d'un seigneur de Trémazan, près de Portsal.

Il fut envoyé à la cour pour son éducation et à son retour sa belle-mère accusa sa soeur Haude de déshonorer la famille. Tanguy la tua, mais la victime prit alors sa tête dans ses mains et rentra à la maison pour demander les sacrements avant de mourir.

Horrifié Tanguy se repentit et se voua à la vie monastique sous la direction de l'évêque Saint-Pol de Léon avant de fonder, avec lui, l'Abbaye Saint-Mathieu de Fine-Terre, appelée en breton Locmazhé ( le loc de Mathieu ).

vendredi 18 novembre 2016

Le 18 novembre ... 1787

Le 18 novembre 1787 : naissance de Louis Daguerre

Il fut l'inventeur du daguerréotype qu'il découvrit en 1835 et qu'il présenta à l'Académie Française des Sciences le 9 janvier 1839.

Ce n'était pas le premier procédé photographique, mais les images des procédés antérieurs avaient une fâcheuse tendance à disparaître rapidement une fois exposées à la lumière, alors que le daguerréotype enregistrait et affichait une image de façon permanente. Il est donc devenu le premier procédé photographique utilisé commercialement.

L'engouement du public fut immédiat et le daguerréotype se répandit rapidement dans toute la France, en Europe, puis dans le monde entier. Il connut un immense succès pendant une dizaine d'années, avant d'être détrôné par d'autres procédés.

La commercialisation des chambres et du matériel nécessaire à ces images photographiques firent la fortune de Daguerre qui mourut le 10 juillet 1851 à Bry-sur-Marne ( Val-de-Marne ).

La sainte du jour : Aude

Le 18 Novembre l'on fête les : Aude

Aude de Paris serait née dans un village de Seine-et-Marne ( qui aujourd'hui porte son nom ) au Ve siècle.

Ayant entendu parler de Sainte-Geneviève, qui était venue à Meaux, elle décida de la rejoindre à Paris pour vivre dans sa communauté religieuse.

Sainte-Geneviève mourut en 512 et Aude, quelques années après, un 18 novembre. Sa dépouille fut vénérée et placée près de celle de Sainte-Geneviève, dans la basilique royale où reposait Clovis.

Land and Freedom : 18/11


- Repas d'inspiration espagnol
- Participation repas 5 €

30 repas prévus, les premiers arrivés seront les premiers servis

C'était un pari de vouloir remettre à jour certains aspects de la Guerre d'Espagne et Ken Loach l'a réussi. C'est un peu à la façon d'un documentaire qu'il nous fait suivre le parcours de David, un jeune anglais communiste qui s'engage au sein d'une milice du POUM pour combattre l'armée de Franco. La mise en scène brille par son authenticité et sa sobriété ; Le réalisateur a choisi de tourner avec des acteurs peu connus. On a l'impression de participer aux discussions enflammées sur l'avenir du pays et cette révolution en marche. " Land and Freedom " montre également bien la complexité de la situation politique de l'époque avec l'affrontement entre communistes staliniens et miliciens du POUM, la présence sous-jacente de Staline, d'Hitler et de Mussolini. On est ému par la jeunesse et la conviction de ces engagements politiques, les erreurs de jugement de certains, la solidarité entre ces miliciens qui sont prêts à sacrifier leur vie pour cette cause. On se dit aussi qu'il fallait beaucoup de courage et de volonté dans la lutte contre ces tyrannies et qu'on se doit de ne pas oublier.

jeudi 17 novembre 2016

« Conseil Citoyen » à V-M ?



Certes, les conseils citoyens ne sont pas obligatoires dans les villages ... mais il n'est pas interdit de s'en inspirer !

Concernant notre PAB un tel conseil serait, me semble-t-il, beaucoup plus utile que la commission consultative " bidon " ( composée de 6 élus et d'un seul non élu ... qui fort heureusement a son importance compte tenu de son expérience et de sa personnalité :-) ).

Une commission consultative devrait être composée de plus de non élus que d'élus ( au minimum être paritaire ) sinon elle n'a aucun sens :-(

* à titre d'exemple :

Le 17 novembre ... 9

Le 17 novembre 9 : naissance de Vespasien

Ce fut un empereur d'origine plébéienne, issu d'une famille de notables municipaux originaires de Sabines.

Il fut préteur sous Caligula, consul en 51, proconsul d'Asie en 61. En 67, il devint légat de la Judée pour mater la révolte juive qui avait débuté en 66.

Suite à l'avènement de Vitellius en avril 69, il est proclamé empereur par les légions d'Orient. Il vaincra Vitellius à la bataille de Crémone en décembre 69 ce qui mettra fin à la guerre civile de l'année des quatre empereurs. En effet cette année 69 vit le régne de : Galba en janvier, Othon de janvier à avril, Vitellius d'avril à décembre et enfin Vespasien à partir de décembre.

Sous son règne les frontières de l'Empire se stabilisèrent et se fortifièrent avec la construction d'un système défensif surveillant les peuplades barbares et la création de deux nouvelles légions portant leur nombre à 29 ( dont 27 aux frontières ).

Il eut recourt à de véritables innovations dans le domaine fiscal en créant une taxe sur la collecte d'urine qui était à l'époque, le seul agent fixant pour les teintures. Son fils Titus lui reprochant cet impôt, il lui mit sous le nez le premier argent perçu et lui demanda s'il sentait mauvais. Titus lui ayant répondu que non, Vespasien lui dit :

  • « Pourtant ça vient de l'urine »

Cette conversation nous est restée sous la forme du proverbe :

  • « l'argent n'a pas d'odeur »

et les premières toilettes publiques de Paris furent nommées vespasiennes en souvenir de cette initiative restée célèbre.

Il est mort le 23 juin 79, dans sa résidence d'été, à Aqua Cutiliae.

La sainte du jour : Elisabeth

Le 17 Novembre l'on fête les : Elisabeth

Elisabeth de Hongrie ( ou Elisabeth de Thuringe ) naquit en 1207. Elle était la fille d'André II de Hongrie et de Gertrude d'Andechs-Meran.

Elle fut fiancée à 4 ans et mariée à 14 ans au Landgrave Louis IV de Thuringe.

Des franciscains allemands lui firent découvrir l'esprit de Saint-François d'Assise et elle décida de se mettre au service des pauvres. A la mort de son époux, en 1227, elle refusa d'être remariée et chassée par sa famille elle revêtit l'habit du Tiers-ordre franciscain et prit pour directeur spirituel Conrad de Marbourg qui la traita sans ménagement, voire avec une cruauté à laquelle elle répondait par une douceur exemplaire.

Elle fit construire un hopital pour les pauvres et mourut à Marbourg le 17 novembre 1231, ayant voué sa vie et sa santé à rendre heureux les misérables.

mercredi 16 novembre 2016

Fils de berger, fils d'ouvrier

André Chassaigne et Jean Lassalle vivent, avec douleur, l'accélération de la dégradation des conditions d'existence des habitants des communes de moyenne montagne. C'est pour eux le déni du principe républicain d'égalité des citoyens.

Tous deux ne se résignent pas à laisser mourir le monde paysan. L'un met en oeuvre un travail acharné de législateur en lien avec ses administrés, l'autre prend son bâton de pèlerin pour rencontrer la France qui souffre.

Pour ceux qui n'ont pu participer à l'avant-première du film « Fils de berger, fils d'ouvrier », ni voir sa diffusion hier soir sur France 3 Auvergne :

  • vous pouvez voir le replay de cette émission en :

Le 16 novembre ... 1908

Le 16 novembre 1908 : naissance de la future Soeur Emmanuelle

Née à Bruxelles, de son vrai nom Madeleine Cinquin ( elle prit le nom de Soeur Emmanuelle à son entrée chez les religieuses de Notre-Dame de Sion ), elle est connue pour ses oeuvres caritatives en Égypte auprès des enfants et des plus démunis.

Symbole, dans l'opinion française, de la cause des déshérités elle était surnommée la « petite soeur des chiffonniers » ou la « petite soeur des pauvres ».

En 1991, le président Moubarak lui a remis la nationalité égyptienne en remerciement de son oeuvre au Caire.

Depuis 1993, elle vivait à la Maison de repos des religieuses de Notre-Dame de Sion à Callian dans le Var, où elle est décédée le 20 octobre 2008, peu avant son 100ème anniversaire. Elle a été inhumée dans la plus stricte intimité, selon ses propres volontés, le 22 octobre 2008 au cimetière de Callian. Le même jour a eu lieu en la cathédrale Notre-Dame de Paris une messe de requiem pour lui rendre un hommage collectif.

sainte du jour : Marguerite

Le 16 Novembre l'on fête les : Marguerite

Marguerite d'Ecosse, née vers 1045 en Hongrie, était la fille d'Édouard l'Exilé, lui-même fils du roi d'Angleterre Edmond II.

Elle resta en Hongrie jusqu'à l'âge de neuf ans quand son père eut la possibilité de mettre fin à son exil. Celui-ci mourut aussitôt après son retour et, devant l'invasion de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant en 1066, elle dut se réfugier à la cour écossaise auprès de Malcolm III Canmore qui la prit pour épouse en 1070.

Elle devint la mère des rois d'Écosse Edgar, Alexandre le Brutal et David Ier.

Elle est morte le 16 novembre 1093, moins de quatre jours après la mort de son mari, au cours d'une bataille contre le roi Guillaume II d'Angleterre.

mardi 15 novembre 2016

Pour dialoguer avec nos élus

Nos démocraties sont en train de vivre une crise majeure. De nombreux signaux comme Nuit Debout, les Indignés, Podemos, montrent qu'il est grand temps de moderniser nos pratiques de gouvernance et de redéfinir la notion de pouvoir pour la rendre plus ouverte et transparente.

Fluicity est un réseau citoyen pour une démocratie locale en continu.

  • Pour en savoir plus :

Le 15 novembre ... 1891

Le 15 novembre 1891 : naissance de Rommel

Né à Heidenheim, il mena une brillante carrière d'officier militaire durant plus de trente ans et servit dans les différentes armées allemandes de son époque.

Il est l'un des seuls grands généraux allemands à n'avoir commis aucun crime contre l'humanité, ni de crime de guerre.

Il dirigea de 1941 à 1943 l'armée allemande d'Afrique du Nord et fut surnommé « le Renard du désert »

Il fut nommé responsable du Mur de l'Atlantique pour tenter d'interdire le débarquement des Alliés en France.

Le 20 juillet 1944, il participa indirectement à l'opération Walkyrie visant à l'assassinat d'Hitler. Suite à l'échec de cette opération, le général Burgdorf vint le trouver le 14 octobre 1944 à Herrlingen pour lui annoncer que les officiers arrêtés après le 20 juillet l'avaient désigné comme chef suprême de l'armée, voire comme chef de l'Etat et qu'en conséquence Hitler lui donnait le choix : comparaître devant un tribunal ou s'empoisonner en échange de la préservation de son honneur et du respect de sa famille. Pour préserver sa femme et son fils il choisit donc le poison. Après leur avoir dit adieu il quitta la maison dans une voiture conduite par un SS. Peu de temps après, son corps fut amené dans un hôpital d'Ulm : son visage exprimait le mépris le plus intense.

Le saint du jour : Albert

Le 15 Novembre l'on fête les : Albert

Albert le Grand, ou encore Albrecht von Bollstädt, naquit à Lauingen en Souabe entre 1193 et 1206.

Dominicain philosophe, théologien, naturaliste, chimiste et alchimiste, il était déjà surnommé « le Grand » de son vivant. Il a introduit dans les universités d'Europe les sciences grecques et arabes. Il est surtout connu pour avoir laissé une oeuvre scientifique d'une grande ampleur, particulièrement brillante dans le domaine des sciences naturelles. Il a également permis l'entrée des textes d'Aristote en Occident et fut notamment le maitre de Thomas d'Aquin.

Il est mort à Cologne en 1280.

lundi 14 novembre 2016

Le 14 novembre ... 1840

Le 14 novembre 1840 : naissance de Claude Monet

Né à Paris il fut, avec Auguste Renoir, le fondateur de l'impressionniste.

Il aimait particulièrement peindre la nature contrôlée : son jardin de Giverny avec ses nymphéas, son étang et son pont.

À la fin de sa vie, il souffrit d'une cataracte qui altéra notablement sa vue et eut un impact croissant sur ses derniers tableaux.

Il est décédé le 5 décembre 1926 et est enterré dans le cimetière de l'église de Giverny.

Lors de l'enterrement, son grand ami Clemenceau enleva le drap funéraire recouvrant le cercueil de son ami, s'écriant :

  • « Non! Pas de noir pour Monet ! Le noir n'est pas une couleur ! »

lui substituant une « cretonne ancienne aux couleurs des pervenches, des myosotis et des hortensias ».

Le saint du jour : Sidoine

Le 14 Novembre l'on fête les : Sidoine

Sidoine de Jumièges, serait né en Irlande ou en Écosse au VIIe siècle.

Pris par les corsaires, il fut vendu comme esclave aux moines de l'Abbaye de Jumièges qui avaient coutume d'acheter des esclaves pour pouvoir leur rendre immédiatement la liberté. Sidoine décida de rester à l'abbaye et devint moine. Il fut nommé abbé d'un monastère fondé par Colomban de Luxeuil à Saint-Saëns, près de Rouen, lequel sera détruit au IXe siècle lors des invasions normandes.

Il est mort en 684.

dimanche 13 novembre 2016

Fête de la saucisse de choux


Cliquez sur l'affiche pour en savoir plus

Record battu : 950 repas ont été servis

Quelques photos :








Référendum Local ?

" la Gazette.fr " a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique.

S'ils étaient 60 % de notre panel, en février 2013, ils sont désormais 72 % à vouloir davantage de référendums locaux organisés au sein des collectivités.

Une hausse qui s'explique par une certaine prise de conscience des élus locaux, mais aussi des cadres territoriaux, que la prise de décision ne peut plus aujourd'hui s'imposer unilatéralement sans le citoyen. De plus en plus de collectivités ont compris que la gouvernance locale est à coconstruire avec le citoyen.

  • Pour en savoir plus :

#Pensée de la semaine

  • Pour mieux connaître Schiller :

Le 13 novembre ... 1850

Le 13 novembre 1850 : naissance de Robert Louis Stevenson

Ecrivain et grand voyageur, né à Edimbourg, il est célèbre pour son roman " L'île au trésor ", ainsi que pour sa nouvelle " L'étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde ".

Il fut l'un des premiers à décrire avec précision et fascination les paysages et les moeurs des contrées du Pacifique. En pleine période du colonialisme triomphant, il défendit la cause des autonomistes contre les puissances coloniales, surtout une fois installé à Vailima ( Samoa ) où il devint même un chef de tribu, appelé respectueusement " Tusitala " ( « le conteur d'histoires » ).

Il y est mort d'une crise d'apoplexie le 3 décembre 1894 et, selon son désir, il est enterré face à la mer au sommet du Mont Vaea à 472 m d'altitude. 400 Samoans se relayèrent pour porter son cercueil.

Vue du mont Vaea depuis le village Lepea

Sa tombe porte en épitaphe les premiers vers de son poème " Requiem " :

Under the wide and starry sky,
Dig the grave and let me lie,
Glad did I live and gladly die,
And I laid me down with a will.

que l'on peut traduire ainsi :

Sous le vaste ciel étoilé,
Creuse la tombe et laisse moi en paix,
Heureux ai-je vécu et heureux je suis mort,
Et me suis couché ici de mon plein gré

Le saint du jour : Brice

Le 13 Novembre l'on fête les : Brice

Brice de Tours fut choisi par Saint-Martin pour le remplacer à sa mort, bien qu'il méprisa la pauvreté voulue de Saint-Martin. Il aimait les beaux chevaux et préférait s'entourer de jolies servantes et esclaves.

L'entourage de Saint-Martin voyait donc d'un mauvais oeil ce futur évêque fastueux et beau-parleur et lui déconseilla vivement ce choix, mais Saint-Martin répondit :

  • " Si le Christ a supporté Judas, je puis bien supporter Brice "

En 430, après 33 ans d'épiscopat, Brice fut accusé d'avoir mis enceinte une de ses servantes et fut jeté hors de Tours manu militari. Il alla plaider son innocence à Rome et l'obtint par ordalie.

Assagi, il redevint évêque de Tours jusqu'à sa mort en 444.

samedi 12 novembre 2016

Un maire pro-LINKY

En avance sur le calendrier, la commune de Leffrinckoucke s'est portée volontaire, par la voix de son maire Bernard Weisbecker, pour être ville test dans la pose des compteurs électriques Linky.

  • Pour lire l'article de LA VOIX DU NORD :

Le maire a précisé :

  • « Je n'ai pas d'action chez Enedis ( ex ERDF ), j'essaye simplement d'agir pour le bien de la commune »

Je rappelle que lors de sa séance du 28/09, notre conseil municipal a décidé que " les compteurs électriques actuels ne seront pas remplacés par des compteurs LINKY "

Depuis, j'ai entendu dire que cette délibération devrait être annulée ?

Une info, à ce sujet, sur le site officiel de la mairie serait la bienvenue :-)

Lettre ouverte à notre maire

Suite à une discussion avec Coralie DUBOST ( qui a été séduite par l'initiative d'Aubusson d'Auvergne ) j'ai mis en ligne, il y a quelques jours, un billet intitulé :

  • Et pourquoi pas une Givebox à Vollore-Montagne ? :

Cette idée a enthousiasmé Martine JOUFFROY ( fidèle lectrice de LGDM ), qui m'a demandé de publier la lettre ci-dessous :

Monsieur le Maire,

Etant une ancienne habitante de Marsal, maintenant résidente occasionnelle de Vollore-Montagne par notre maison familiale du bourg, je vous propose un projet que je trouve très sympathique et qui pourrait tout à fait s'inscrire dans une initiative communale en boostant la participation des habitants de notre village.

Le dit projet serait la création d'une Givebox au coeur du village ( à savoir une petite cabane ) qui servirait à déposer et « donner » des objets en bon état que nous n'utilisons plus, et qui pourraient faire le bonheur de quelqu'un d'autre, et vice versa.

Cette initiative, donnerait une seconde vie aux choses et pourrait être une « plaque tournante » au sein du village, alliant convivialité, partage et solidarité.

De plus, ceci pourrait s'inscrire dans une lutte contre le gaspillage en réalisant une sorte d'éco système.

Habitant Thiers, il me serait très facile de venir une fois par semaine pour la gestion de cette Givebox.

En espérant une suite favorable à ma proposition
Bien amicalement
Martine Jouffroy

N'hésitez pas à donner votre avis sur la page FB de LGDM :

Le 12 novembre ... 1840

Le 12 novembre 1840 : naissance de Rodin

Né à Paris, il fut l'un des plus importants sculpteurs français de la seconde partie du XIXe siècle qui a révolutionné la sculpture par une liberté de forme qu'on n'avait pas connue jusque-là.

A l'avant-garde de son art, il a laissé les moules de ses sculptures à la disposition du public.

Il a notamment eu pour collaboratrice Camille Claudel, avec qui il vivra une passion stimulante mais orageuse dans laquelle s'entremêlera leurs arts respectifs : ils travaillaient ensemble dans le même atelier aux mêmes sujets.

Il est mort à Meudon le 17 novembre 1917, trois jours après Rose Beuret qu'il venait d'épouser le 29 janvier après 53 ans de vie commune.

Leur sépulture, à Meudon, est dominée par le célèbre " Penseur " :

  • Pour voir d'autres sculptures de Rodin :

Le saint du jour : Christian

Le 12 Novembre l'on fête les : Christian

Christian fait partie de ceux qu'on appelle les 5 frères avec Benoît, Jean, Isaac et Matthieu, morts martyrs en 1003. Ils vécurent du temps du duc Boleslas Chrobry qui joua un rôle décisif dans la christianisation de la Pologne.

Boleslas fit venir d'abord Benoît et Jean, deux Camaldules italiens. On leur bâtit un petit oratoire et des polonais, Matthieu, Isaac et quelques serviteurs, vinrent se joindre à eux. Suite à une intrigue, les serviteurs décidèrent de s'emparer des richesses du monastère et la nuit du 10 au 11 novembre 1003, alors que les moines disaient l'office de la vigile de Saint-Martin, ils les massacrèrent.

Christian, le cuisinier polonais qui couchait un peu plus loin, fut réveillé par le bruit, prit un bâton et courut sus aux agresseurs, mais il fut abattu à son tour.

vendredi 11 novembre 2016

Commémo armistice 1918

Malgré l'autorisation de notre maire, il n'y avait pas grand monde pour cette cérémonie du 11/11/2016 :-(

Une idée pour attirer plus de monde :

Carrefour de La Voissette

Mon billet du 23/10 attirait l'attention sur l'affaissement de la chaussée en plein milieu du carrefour :-(

Ce matin 11/11 à 11 h 30, j'ai constaté :


S'il gèle cette nuit, ça va faire une superbe patinoire :-(

Le 11 novembre ... 1821

Né à Moscou, il est considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, ayant influencé de nombreux écrivains et philosophes de l'existentialisme, dont Friedrich Nietzsche qui dira de lui :

  • « Dostoïevski est la seule personne qui m'ait appris quelque chose en psychologie »

Une des caractéristiques les plus frappantes des romans dostoïevskiens est l'outrance des personnages et des situations. On y rencontre des débauchés nihilistes, des femmes fatales, des mères prostituant leurs enfants, des alcooliques invétérés, de nombreux personnages à la limite de la folie ( mégalomanie, délire de persécution, sadisme ), mais aussi des " saints " incarnant l'idéal chrétien. Les meurtres, les ruines soudaines, les mariages annulés, les maladies mortelles, les suicides se succèdent, parfois à la limite de la vraisemblance.

Ses oeuvres principales sont :

Il est mort d'une hémorragie le 9 février 1881 et est enterré à Saint-Pétersbourg au cimetière Tikhvine dans la laure Saint-Alexandre-Nevsky, située à l'extrémité de la perspective Nevski.

et aussi :

Le saint du jour : Martin

Le 11 Novembre l'on fête les : Martin

Martin de Tours, aussi nommé " Martin le Miséricordieux ", naquit en 316 à Sabaria ( aujourd'hui Szombathely en Hongrie ) dans la province romaine de Pannonie.

Fils d'un tribun militaire de l'Empire romain, il rentra dans l'armée romaine avec le grade de " circitor " ( dont le rôle était d'inspecter les postes de garde et la surveillance de nuit de la garnison ).

Affecté en Gaule c'est lors d'une ronde de nuit, qu'un soir d'hiver 338 à Amiens, il partagea son manteau avec un déshérité transi de froid.

Il quitta l'armée en 356 pour rejoindre Saint-Hilaire avec qui il fondera le premier monastère des Gaules, à Ligugé ( Poitou ). C'est là qu'il sera enlevé par les habitants de Tours qui en font leur évêque. Il ne s'enfermera pas dans sa cité et partira évangéliser, parcourant les campagnes jusqu'à sa mort à Candes sur Loire, épuisé par sa vie de soldat du Christ.

Une légende veut qu'au passage de son corps sur la Loire, entre Poitiers et Tours, les fleurs se soient mises à éclore en plein novembre. Ce phénomène étonnant donnera naissance à l'expression « été de la Saint Martin ».

jeudi 10 novembre 2016

Maire et " sheriff " ?

Le brûlage à l'air libre des déchets verts est une source majeure d'émission de particules fines qui ont un impact considérable sur la santé. Un million de tonnes serait brûlé dehors annuellement, alors que cette pratique est illégale depuis 1978.

S'ils ne veulent pas avoir à jouer les sheriffs, les maires vont devoir proposer aux populations des solutions vertueuses ( par exemple le compostage communal ) pour valoriser ces déchets verts.

  • Pour en savoir plus :

Le 10 novembre ... 1433

Le 10 novembre 1433 : naissance de Charles le Téméraire

Né à Dijon, Charles de Valois-Bourgogne était le troisième fils de Philippe le Bon et d'Isabelle de Portugal.

Le 15 juin 1467, à la mort de son père, il devint le quatrième et dernier duc de Bourgogne. Il perpétua la politique de ses prédécesseurs : volonté d'indépendance souveraine de l'Etat bourguignon vis-à-vis de la France.

Il trouva la mort le 5 janvier 1477 à la bataille de Nancy, vraisemblablement de la main d'un gentilhomme de Saint-Dié, le châtelain de la Tour du Mont.

Trois jours après la bataille son corps fut retrouvé nu, le visage à demi dévoré par les loups, au bord de l'étang Saint-Jean.

Il serait l'auteur de la célèbre citation attribuée à Guillaume Ier d'Orange-Nassau :

  • « Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer »

Le saint du jour : Léon

Le 10 Novembre l'on fête les : Léon

Léon Ier le Grand, né en Toscane ou à Rome entre 390 et 400, fut sacré pape le 29 septembre 440.

En 452, il sauva Rome en allant au devant d'Attila et en le persuadant de faire demi-tour.

Cependant, il ne put empêcher le sac de la ville par les Vandales en 455, mais il passa un accord avec eux pour que leur pillage s'effectue sans destructions ni massacres.

Il est mort le 10 novembre 461 et fut enseveli sous le portique de la basilique vaticane. Il partage le qualificatif de « grand » avec les papes Grégoire Ier et Nicolas Ier.

mercredi 9 novembre 2016

Et pourquoi pas une Givebox à Vollore-Montagne ?


Cliquez sur l'image pour en savoir plus sur le principe de la Givebox

Une Givebox a été installée à Aubusson à côté de la mairie. Elle est facile d'accès et est ouverte en permanence.

Ce dispositif a été créé au mois de janvier 2016 sur une proposition reçue par le maire Gilles Laluque. Elle émanait de Françoise Jouan et Ingrid Lorton, et s'y ajoutait la contribution technique de Claude Bellot et Rémy Chabrol.

  • Pour lire l'article de LA MONTAGNE :

Pourquoi pas à Vollore-Montagne ?

Le 9 novembre ... 1922

Le 9 novembre 1922 : naissance de Raymond Devos

Né à Mouscron (Belgique), c'était un humoriste célèbre pour ses jeux de mots, ses qualités de mime, son goût pour les paradoxes cocasses, l'absurde et le comique de situation.

Son humour frisait la métaphysique, voire la mathématique fondamentale, comme lorsqu'il expliquait que :

  • « trois fois rien, c'est déjà quelque chose ».

Victime d'une attaque cérébrale en décembre 2005, puis de nouveau hospitalisé début février 2006 pour la même raison à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, il est mort chez lui le 15 juin 2006 des suites d'une crise d'oedème aigu du poumon.

Le saint du jour : Théodore

Le 9 Novembre, l'on fête les : Théodore

Théodore était un soldat romain qui fut décapité, en 304 à Amasée, en raison de sa foi.

Comme Saint-Georges, on lui attribue l'exploit d'avoir mis à mort un dragon.

mardi 8 novembre 2016

25ème journée thématique sur la sécurité numérique

Cette journée, organisée par l'ANSSI avec le soutien de :

s'inscrit dans la continuité des journées thématiques de l'OZSSI

Elle sera l'occasion d'échanger sur de nombreux sujets liés à la sécurité numérique.

  • Pour en savoir plus :

Première neige à V-M

Le 07/11/2016 :


Depuis Fafournoux à 11 h


Depuis la Cure

Le 08/11/2016 à 11 h 00 :

Depuis Fafournoux :


Côté rue


Côté jardin : 10 cm sur la table

Depuis la Cure :

Envoyez vos photos :-)

Le 8 novembre ... 1942

Le 8 novembre 1942 : débarquement en Afrique du Nord

Le projet, baptisé « Opération Torch », fut confié au Général Eisenhower.

Il marqua le tournant de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental, conjointement avec les victoires britannique d'El Alamein et soviétique de Stalingrad.

La prise d'Alger se fit en un jour grâce à la résistance française.

Le saint du jour : Geoffroy

Le 8 Novembre l'on fête les : Geoffroy

Geoffroy d'Amiens naquit à Moulincourt, dans le diocèse de Soissons, en 1066.

Ses parents secouraient les églises et leur bonté rayonnait sur toutes les misères. Lorsque leur troisième fils naquit, ils le consacrèrent à Dieu et le présentèrent à son oncle, évêque de Soissons. Celui-ci lui donna son propre nom : Geoffroy ( qui signifie : paix de Dieu ) et se chargea de son éducation.

A l'âge de vingt-cinq ans, il fut ordonné prêtre malgré ses humbles protestations car il se considérait indigne de ce trop grand honneur. Puis, sur l'insistance de l'évêque de Reims, il accepta de devenir évêque d'Amiens.

Il défendit les opprimés, sermonant ceux qui abusaient de leur pouvoir et qui vivaient dans la dépravation. Guerre, pillage, débauche régnaient en maîtres dans la ville d'Amiens, navrant le coeur de Geoffroy qui se jugeant responsable des péchés de son peuple, décida de se retirer à la Grande Chartreuse pour tâcher d'obtenir la conversion de ses ouailles par sa vie de pénitence.

En 1115, sur la réclamation des habitants d'Amiens, le concile de Soissons lui intima l'ordre de reprendre ses fonctions. Quelques mois après, il tomba gravement malade et rendit son âme à Dieu le 8 novembre 1115, à l'abbaye de Saint-Crépin.

lundi 7 novembre 2016

Lettre de la Préfète

L'information et la transparence sont deux des priorités de l'État, vis à vis de ses partenaires et de tous les citoyens.

  • Pour lire la lettre de Novembre :
  • Pour les lettres antérieures :

Pour quand la lettre du maire ?

Merci Monsieur le Maire

Sur la page d'accueil du site officiel de la mairie (*) notre maire a écrit aux vollorois(es) :

  • « Nous vous informons que vous pouvez assister à la commémoration de l'armistice du 11 novembre ... »

Cette année, au lieu d'une invitation (**) à cette commémoration nationale, il nous informe qu'il nous autorise à y assister !

C'est vraiment très gentil de sa part :-)

<><><><><><><><><><><><><><><><><><><><>

(*) Je profite du présent billet pour réitérer quelques suggestions au sujet du dit site :

  • enlever les billets périmés ( exemple l'appel à candidatures pour le 20/10 ! )
  • archiver les billets anciens ( comme ceux du 28/08 et du 10/09 )
  • enfin remplir les rubriques qui mentionnent " bientôt en ligne " ! ( depuis 7 mois le " bientôt " devient ridicule :-( )

(**) Pour voir un modèle d'invitation plus conviviale :

Le 7 novembre ... 1867

Le 7 novembre 1867 : naissance de la future Marie Curie

Née Maria Salomea Sklodowska, à Varsovie, elle épousa Pierre Curie le 26 juillet 1895.

Elle fut reçue première à l'agrégation de physique en 1896. En décembre 1897, elle commenca ses travaux sur l'étude des rayonnements produits par l'uranium et obtint en 1903 le prix Nobel de physique avec son mari et Henri Becquerel.

En 1906, à la mort de son mari ( renversé accidentellement par une voiture à cheval ) elle le remplaça à son poste de professeur à la Sorbonne, devenant ainsi la première femme à enseigner dans cette université.

En 1909, elle fut nommée professeur titulaire dans sa chaire de physique générale, puis de physique générale et de radioactivité.

En 1911, elle obtint un second Prix Nobel, cette fois-ci en chimie, pour ses travaux sur le polonium et le radium ( elle est la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel ).

Suite à une trop grande exposition aux éléments radioactifs, elle fut atteinte d'une leucémie et décèda le 4 juillet 1934.

Le 20 avril 1995, sur décision du président François Mitterrand, ses cendres et celles de son mari Pierre Curie furent transférées au Panthéon de Paris. Aujourd'hui encore, elle y est la seule femme honorée pour son mérite ( Sophie Berthelot n'y étant pas à titre personnel mais pour ne pas être séparée de son mari, le chimiste Marcellin Berthelot ).

La sainte du jour : Carine

Le 7 Novembre l'on fête les : Carine

Carine d'Ancyre et son époux Mélassippe subirent le martyre au IVème siècle durant la persécution de l'empereur Julien l'Apostat. Ils furent mutilés et attachés encore vivants au pilori devant leur fils Antoine qui ne renia pas Jésus-Christ, malgré le spectacle de la souffrance de ses parents, et mourut décapité.

dimanche 6 novembre 2016

#Pensées de la semaine

Une pensée de Socrate :

  • Les grands esprits discutent des idées,
  • les esprits moyens discutent des événements,
  • les petits esprits discutent des gens.

et une pensée anonyme :

Pour un « VRAI THD »


Cliquez sur le logo

Lancé au printemps 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l?intégralité du territoire en très haut débit d?ici 2022, c'est-à-dire proposer un accès à Internet performant à l'ensemble des logements, des entreprises et des administrations. Pour atteindre cet objectif, il mobilise un investissement de 20 milliards d?euros en dix ans, partagé entre les opérateurs privés, les collectivités territoriales et l?État.

à voir ... après la pub :




Le 6 novembre ... 1860

Le 6 novembre 1860 : élection d'Abraham Lincoln

Né le 12 février 1809 dans une cabane de rondins du Kentucky, dans le Comté de Hardin, près de Hodgenville, il devint le 16ème président des États-Unis d'Amérique.

Premier Président républicain de l'histoire du pays, son nom est associé à la guerre de Sécession et à l'abolition de l'esclavage.

Il fut assassiné lors d'une représentation au théâtre Ford à Washington, par un sympathisant sudiste ( John Wilkes Boot ) qui lui tira une balle à bout portant dans la nuque. Il mourut le lendemain matin, 15 avril 1865 à 7 h 22.

Le saint du jour : Léonard

Le 6 Novembre l'on fête les : Léonard

Léonard de Noblat était un brillant officier de la cour de Clovis qui fut converti au christianisme par saint Rémi, en 496, en même temps que Clovis. Léonard demanda à Clovis de lui octroyer personnellement le droit de visiter et éventuellement de libérer les prisonniers qu'il jugerait dignes de l'être, et cela à tout moment.

C'est ainsi qu'il libéra un grand nombre de prisonniers et devint leur saint patron.

Ayant refusé l'épiscopat auquel voulait l'élever le roi des Francs, il entra à l'abbaye Saint-Mesmin de Micy près d'Orléans.

Il traversa ensuite le Berry, où il prêcha la foi à des populations encore païennes et obtint un succès immense par sa parole et par ses nombreux miracles.

Il devint ensuite ermite dans les forêts du Limousin, où il fut suivi par un grand nombre de disciples. Il pria pour que l'épouse du roi des Francs mît au monde un enfant mâle, ce qui advint. En récompense, il lui fut donné des terres à Nobiliacum ( Noblat ), où il fonda une abbaye. Un village s'établit à l'entour, qui fut nommé en son honneur Saint-Léonard-de-Noblat.

Il mourut vers l'an 559, âgé d'environ 93 ans.

samedi 5 novembre 2016

Nos ancêtres les gaulois : l'oppidum de Corent



À l'époque gauloise, le plateau de Corent accueillait un vaste oppidum, probable capitale des Arvernes avant la conquête romaine.

4 éléments définissent les oppida :

- ils sont apparus à la fin du IIème siècle avant Jésus-Christ dans l'ensemble de l'Europe celtique et pour un temps d'occupation relativement court
- Les sites sont souvent fortifiés, protégés par une rivière ou perchés sur des reliefs
- ils sont situés sur les voies commerciales qui permettent des échanges entre le nord de l'Europe et le monde méditerranéen.
- ils concentrent les fonctions d'habitat, artisanale, économique, politique et religieuse

Les fouilles menées sur le site de Corent, depuis 2001, sous la responsabilité de Matthieu POUX, archéologue et professeur à l'Université Lyon II, ont permis d'identifier un grand sanctuaire de terre et de bois datant de la fin de l'Âge du Fer, entre 150 et 50 av. J.-C.



Pour en savoir plus :

Pour la visite virtuelle de la ville gauloise :

Le 5 novembre ... 1917

Le 5 novembre 1917 : naissance de Jacqueline Douet



Née à Challans et connue sous le nom de Jacqueline Auriol ( en 1938, elle épousa Paul Auriol, fils de Vincent Auriol futur président de la IVe république ) elle fut la première femme pilote d'essai.

Par défi et par goût du sport, elle apprit à piloter sur un biplan Stampe et obtint ses brevets premier et second degré en 1948. L'aviation devint alors une passion et elle passa à la voltige aérienne pour se perfectionner.

Le 11 juillet 1949, elle fut victime d'un terrible accident sur la Seine alors qu'elle était passagère d'un avion amphibie qui volait trop bas. Elle eut plusieurs fractures du crâne et fut défigurée. Elle subit en deux ans une vingtaine d'interventions chirurgicales et avec beaucoup d'obstination, elle se remit à piloter, passant ses brevets militaire, de vol à voile et d'hélicoptère.

Le 21 décembre 1952, elle battit un record de vitesse féminin sur avion à réaction " Mistral " à la moyenne de 856 km/h. L'Américaine Jacqueline Cochran lui reprit ce record le 20 mai 1953 à 1.050 km/h.

Le 20 avril 1954, elle entra à l'EPNER ( Ecole du Personnel Navigant d'Essais et de Réception ) et en sortit le 18 novembre 1955, brevetée pilote d'essai.

Le 31 mai 1955, elle reprit le record de vitesse avec 1.151 km/h sur un Mystère IV. Le 22 juin 1959, elle porta le record à 1.849 km/h sur Mirage III C, puis le 14 juin 1963 à 2.030 km/h sur Mirage III R.

Elle est décédée le 11 février 2000.

La sainte du jour : Sylvie

Le 5 Novembre l'on fête les : Sylvie

Sylvie de Rome, était une noble romaine originaire de Sicile. Elle était la mère de Grégoire le Grand à qui elle consacra sa vie, si attentive qu'elle se préoccupait même de ses repas en achetant à son intention les meilleurs fruits et légumes frais sur les marchés romains, afin qu'il soit en bonne santé.

Elle se retira, après la mort de son mari, dans une maison proche de la Basilique Saint-Paul-hors-les-murs où elle mourut vers 590.

vendredi 4 novembre 2016

Le 4 novembre ... 1868

Le 4 novembre 1868 : naissance de « La Belle Otero »

Née à Ponte de Valga ( Galice ), Agustina Otero Iglesias, était une chanteuse et danseuse de cabaret qui fut une grande courtisane de la Belle Époque.

Née dans une famille misérable, elle fut violée à onze ans par un cordonnier et chassée de la maison familiale.

Elle débuta dans les cabarets de Barcelone puis vint à Paris où elle se produisit au Grand Véfour et au Cirque d'été. En 1890, elle fit une tournée triomphale aux États-Unis. Revenue à Paris en 1892, elle se produisit aux Folies Bergère ou au Théâtre des Mathurins. En août 1898, elle devint « la première star de l'histoire du cinéma » lorsque l'opérateur Félix Mesguich, à Saint-Pétersbourg, filme un numéro de danse au moyen d'un cinématographe Lumière.

Elle devint l'amie de Colette et l'une des courtisanes les plus en vue de la Belle Époque, avec la Carmencita, espagnole comme elle, ou encore Liane de Pougy, Cléo de Mérode et Émilienne d'Alençon. Elle séduisit des rois ( Édouard VII, Léopold II ), des aristocrates russes et britanniques ( le Grand-Duc Nicolas, le Duc de Westminster ), des financiers, des écrivains ( Gabriele d'Annunzio ), des ministres ( Aristide Briand fut longtemps son amant ). Elle fit tourner bien des têtes et fut à l'origine de plusieurs duels et de six suicides.

Pendant la Première Guerre mondiale, elle se produisit pour soutenir le moral des soldats français. En 1915, encore belle et au sommet de sa gloire, elle prit sa retraite et s'installa à Nice où elle se ruina dans les casinos. Elle y mourut le 10 avril 1965, oubliée et pauvre.

Le saint du jour : Charles

Le 4 Novembre l'on fête les : Charles

Charles Borromée, naquit dans une famille aristocratique lombarde.

À l'âge de 12 ans, il reçut la tonsure, et le bénéfice de l'abbaye bénédictine d'Arona, laissée vacante par son oncle. Quand son père mourut en 1558, il dut prendre en main les affaires de sa famille. L'année suivante, son oncle maternel fut élu pape à la mort de Paul IV.

En 1561, il fut promu cardinal secrétaire d'État, puis légat apostolique à Bologne, en Romagne et dans les Marches. Il participa au concile de Trente et s'attacha à réformer les abus qui s'étaient introduits dans l'Église, et fit rédiger le célèbre catéchisme connu sous le nom de " Catéchisme du Concile de Trente ".

Nommé archevêque de Milan en 1564, il se démit de toutes ses autres charges pour aller résider dans son diocèse et lors de la peste qui désola Milan en 1576, il brava la contagion, portant partout secour aux pestiférés. Il fonda en 1581 une congrégation d'oblats, prêtres séculiers qui seront ensuite connus sous le nom d'« Oblats de Saint-Charles ».

Il mourut en 1584, épuisé par la fatigue et les austérités.

jeudi 3 novembre 2016

Journée de la gentillesse :-)

Aujourd'hui c'est la Journée Internationale de la Gentillesse, alors pour aujourd'hui :

mais seulement pour aujourd'hui !

J'accuse ...

Ce 2 novembre 2016, c'est la 9ème Journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité, célébrée partout en France ( plus d'une centaine de manifestations ) et dans plusieurs pays ( Italie, Mexique, Suisse, Allemagne, Espagne, Portugal ...), et alors que les élections présidentielles sont dans 6 mois, l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité lance une grande campagne de communication pour réaffirmer le droit de chacun de choisir les conditions de sa propre fin de vie.

Alors que François Hollande s'était engagé à légiférer en faveur d'un droit à une assistance médicalisée pour finir sa vie dans la dignité, c'est à Jean Leonetti qu'il a confié le soin de mettre sous forme de loi ce qui existait depuis 2010 sous forme de décret, c'est-à-dire la sédation, la terrible mort par dénutrition et par déshydratation.

La loi du 2 février 2016 n'ouvre ainsi aucun droit supplémentaire et ne permet toujours pas de mourir dignement lorsque la vie n'est plus que de la survie :-(



Jean-Luc Romero, président de l'ADMD, rappelle que l'association porte depuis 36 ans la même revendication en faveur de la légalisation de l'aide active à mourir ( euthanasie et suicide assisté ) et de l'accès universel aux soins palliatifs.


  • Pour voir le reportage BFM-TV :

Le 3 novembre ... 1718

Le 3 novembre 1718 : naissance de John Montagu

4ème comte de Sandwich, il était Premier Lord de l'Amirauté du roi George III.

C'était un joueur de cartes acharné qui pouvait passer des journées entières à jouer et qui adopta l'habitude qu'avait, à son époque, les aristocrates lors de leurs sorties campagnardes : amener des repas froids composés d'un morceau de viande entre deux tranches de pain. Ce " plat " qui ne portait pas de nom devint rapidement populaire et comme le goût du jeu de John Montagu était très connu, on lui donna son nom ( qui fut aussi donné par James Cook aux îles du pacifique qu'il découvrit en 1778, et que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Hawaï ).

Le saint du jour : Hubert

Le 3 Novembre l'on fête les : Hubert

Hubert de Liège, né entre 656 et 658, était issu de la haute aristocratie franque et un proche de Pépin de Herstal.

Selon la légende, alors qu'il chassait un Vendredi Saint, il fit la rencontre d'un cerf extraordinaire, tout blanc et portant une croix lumineuse au milieu de ses bois. Il voulut le pourchasser mais celui-ci parvenait toujours à le distancer sans jamais se fatiguer. Ce n'est qu'au bout d'un long moment qu'il s'arrêta et qu'une voix tonna dans le ciel en disant « Hubert ! Hubert ! jusqu'à quand poursuivras-tu les bêtes dans les forêts ? Jusqu'à quand cette vaine passion te fera-t-elle oublier le salut de ton âme ? ». Hubert, saisi d'effroi, se jeta à terre et dit « Seigneur ! Que faut-il que je fasse ? ». La voix lui répondit « Va donc, reprit la voix, auprès de Lambert, mon évêque à Maastricht. Convertis-toi. Fais pénitence de tes péchés, ainsi qu'il te sera enseigné. Voilà ce à quoi tu dois te résoudre pour n'être point damné dans l'éternité. Je te fais confiance, afin que mon Église, en ces régions sauvages, soit par toi grandement fortifiée ».

À la mort de Saint-Lambert il fut désigné pour lui succéder à la tête du diocèse de Tongres-Maastricht.

Il est mort le 30 mai 727 à Tervuren ( non loin de Bruxelles ) et il fut enseveli à la collégiale Saint-Pierre de Liège.

mercredi 2 novembre 2016

De belles voisines :-)

Agréable surprise, ce matin 1er novembre, en ouvrant les volets de ma salle de bain :

et puis très bien élevées : elles sont d'abord venues me dire bonjour avant d'attaquer leur petit déjeuner :-)

Le 2 novembre ... 1979

Le 2 novembre 1979 : Mesrine est abattu par la police

Né le 28 décembre 1936 à Clichy-La-Garenne, c'était un gangster ayant opéré principalement en France mais aussi au Canada et un peu en Espagne.

Il a été surnommé « l'homme aux cent visages » ou à tort, de son propre aveu, « le Robin des Bois français ». Figure publique à la fois fascinante et terrifiante, il est devenu une légende du banditisme.

Le 2 novembre 1979 à 15 h 15, au volant de sa voiture avec sa compagne Sylvia Jeanjacquot, il fut encerclé porte de Clignancourt par les hommes de la BRI ( dirigée par le commissaire principal Robert Broussard ). Un camion bâché, qui s'était inséré devant son véhicule, dissimulait des tireurs qui ouvrirent le feu sur lui et sa compagne. On retrouvera dix-neuf impacts de balles à haute vélocité sur son corps. Il était en possession de grenades et d'armes de poing.

Exécution ou légitime défense ? : la polémique

Fête des morts

Le 2 Novembre c'est le jour de : la commémoraison des fidèles défunts

Dans les pays catholiques, ce jour est traditionnellement consacré à une visite familiale au cimetière et à l'entretien des tombes.

En France, le 2 novembre n'étant pas un jour férié, alors que le 1er novembre en est un, c'est plutôt le jour de la Toussaint que l'on visite les tombes familiales d'où une confusion fréquente entre la Toussaint et la commémoraison des défunts.

Dès le milieu du XIXe siècle apparaissent sur les tombes des défunts les chrysanthème qui remplacent la flamme des bougies. Mais cette tradition s'est surtout répandue en France à l'Armistice de 1918. Lors du premier anniversaire de cet armistice, le 11 novembre 1919, Clemenceau a appelé les français à fleurir les tombes des soldats tombés au front. On a choisi les chrysanthèmes d'automne car il fleurit tard dans l'année et peut résister à un gel modéré. À mesure du temps, l'arrivée des chrysanthèmes dans les cimetières a glissé du 11 novembre à la fête des morts.

D'origine chinoise, cette fleur n'a pourtant rien à voir avec les funérailles ou les tombes : de Pékin à Séou, elle symbolise la joie, le plaisir, l'éternité.

Lors d'un voyage à Séoul, j'avais demandé à l'hôtel de mettre dans notre chambre un beau bouquet de fleurs pour mon épouse. Quelle ne fut pas notre surprise d'y trouver un énorme bouquet de chrysanthèmes :-)

mardi 1 novembre 2016

Une idée à creuser pour V-M

Dans les Combrailles, les habitants de Saint-Georges-de-Mons (Puy-de- Dôme) ont décidé de réduire leurs déchets ...

  • Pour lire l'article :

Nous n'avons pas de supermarché, mais les habitants pourraient jeter leurs déchets verts dans un composteur communal ! C'est ce qu'ils font à Sailllans : ( voir page 8 )

A mon humble avis, cela mériterait une réflexion du conseil municipal ?

Une " BARIER " au sommet de Pierre-Pamole !

A l'attention de ceux - et ils sont nombreux - qui sont montés ces jours derniers à Pierre-Pamole et qui se demandent ce qu'était l'engin bizarre qu'ils y ont vu :

Il s'agit d'une Balise Autonome de Reconnaissance, d'Identification et d'Evaluation de la Riposte.

  • Pour en savoir plus :

Elle a été installée dans un cadre expérimental :

Ce n'est pas la peine de vous précipiter à Pierre-Pamole pour la voir de plus près : elle n'y est plus

L'on peut aussi avoir de jolies surprises à Pierre-Pamole ... il suffit d'y être au bon moment :-)


© : cliquez sur la photo

Le 1er novembre ... 1530

Le 1er novembre 1530 : naissance de La Boétie

Né à Sarlat, il était le fils d'un lieutenant particulier du sénéchal du Périgord.

Au début de ses études universitaires, à seulement dix-huit ans, il écrivit son premier ouvrage, qui deviendra plus tard la plus célèbre de ses oeuvres, le fameux « Discours de la Servitude Volontaire » qui est une très sévère critique de la tyrannie.

Grâce à la réputation que lui apporta cet ouvrage, il fut admis en qualité de conseiller au parlement de Bordeaux en janvier 1553, deux ans avant l'âge légal. Le 13 décembre de la même année, il est élevé à l'office de Conseiller en la cour.

En 1557, il fait la connaissance de Michel de Montaigne, magistrat comme lui. Cette amitié marquera Montaigne qui est influencé par l'exigence morale de son ami, son stoïcisme, son engagement dans la réflexion politique.

Vers le milieu de l'année 1563, une dysenterie terrasse La Boétie ( la peste avait frappé dans le Périgord et Montaigne supposa que son ami en avait rapporté le germe ). Il tenta de regagner le Médoc, où étaient situées les terres de son épouse, espérant que l'air pur des champs hâterait son rétablissement, mais il dut s'arrêter en route, tellement les douleurs étaient fortes. C'est chez son collègue au Parlement, Richard de Lestonnac, beau-frère de Montaigne, qu'il se reposa. Il mourut le 18 août 1563, au Taillan-Médoc.

La relation entre Montaigne et la Boétie est encore évoquée aujourd'hui comme un symbole d'amitié parfaite, illustrée par les fameuses lignes de Montaigne :

  • Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu'en répondant : parce que c'était lui, parce que c'était moi ...

Georges Brassens évoque cette amitié dans sa chanson " Les copains d'abord " :

  • .......................................
  • C'étaient pas des amis de luxe
  • Des petits Castor et Pollux
  • Des gens de Sodome et Gomorrhe
  • Sodome et Gomorrhe
  • C'étaient pas des amis choisis
  • Par Montaigne et La Boetie
  • .......................................

A propos de Brassens, je ne peux m'empêcher de vous proposer des versions " jazz " de certaines de ses musiques :

Etonnant, n'est-ce pas ?

Fête du jour : la Toussaint

Le 1er Novembre c'est la Toussaint, fête de tous les Saints.

La Toussaint est une fête catholique au cours de laquelle sont honorés l'ensemble des saints reconnus par l'Église catholique romaine.

La Toussaint précède d'un jour la fête des morts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre. Cependant, du fait que la Toussaint est un jour férié, contrairement au 2 novembre, l'usage est établi de commémorer les morts le 1er novembre au lieu du 2, comme en témoigne la tradition multi-séculaire de chandelles et bougies allumées dans les cimetières et, depuis le XIXème siècle, le fleurissement des tombes à la Toussaint.

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )