__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


vendredi 11 janvier 2008

ARBRE DE NOEL DE L'ECOLE

Le 21/12/07 a eu lieu l'arbre de Noël de l'Ecole Communale, organisé par l'Amicale Laïque " La Montagnarde "


La distribution des cadeaux :



A l'année prochaine :

( Crédit : Edith CHOMETTE )

samedi 8 décembre 2007

NOEL A VOLLORE-MONTAGNE



Centre Bourg




Hameau de Marsal




Hameau de la Lodigerie


La Crèche



dimanche 11 novembre 2007

ARMISTICE du 11 Novembre 1918


Discours du Maire devant le monument aux morts, lors de la cérémonie commémorant l'armistice mettant un terme à la Première Guerre Mondiale.

samedi 3 novembre 2007

INAUGURATION DU SITE PANORAMIQUE DE PIERRE PAMOLE

Dans l'après-midi du samedi 3 novembre 2007, a eu lieu l'inauguration du site panoramique de Pierre Pamole, en présence de :

- Monsieur Eric BOUCOURT, Sous-Préfet de Thiers
- Monsieur Michel CHARASSE, Sénateur du Puy-de-Dôme
- Monsieur André CHASSAIGNE, Député de la 5ème circonscription du Puy de Dôme
- Monsieur Claude BOURDELLE, Conseiller Général de la Loire
- Monsieur André WILS, Conseiller Général du Puy-de-Dôme
- Monsieur Paul RODIER, Maire de VISCOMTAT
- Monsieur Jean GUELON, Maire de VOLLORE-MONTAGNE

et d'environ 150 VOLLOROIS.

Malheureusement un épais brouillard a privé ceux qui y montaient pour la première fois de la grandiose vue à 360°.


Monsieur le Sous-Préfet coupant le ruban de l'escalier d'accès à la table d'orientation principale.


Discours de Monsieur Jean GUELON, Maire de VOLLORE-MONTAGNE :

La municipalité de VOLLORE- MONTAGNE et tous les Vollorois sont heureux de vous recevoir pour l'inauguration du site panoramique de « Pierre Pamole ». Il s'agit d'un projet de très longue haleine qui relevait dans un premier temps du rêve et de l'étude de faisabilité.
A cet effet, je pense utile de rappeler une petite anecdote : un dimanche d'octobre 1985, avec Elie FAYETTE, qui était alors secrétaire du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, nous foulions le sol de ce sommet pour évoquer la question, de réflexion en réflexion, d'avis en avis, les choses avançaient lentement, mais qui va lentement va longtemps, et peu à peu, ce qui n'était qu'un rêve, avançait tout doucement vers une possible réalisation. La route forestière et touristique, dans le cadre d'un schéma de desserte forestière établie en 1995, par le CRDPF et réalisée entre 2003 et 2005 par les Communes de VISCOMTAT et de VOLLORE-MONTAGNE donnait un nouvel élan à ce projet, dont les orientations ne pouvaient êtres traitées au fur et à mesure de l'avancement. Il s'agissait dans un premier temps d'avoir la maîtrise des terrains pour la pérennité et l'accès au site. La grande majorité des propriétaires ont été très compréhensifs et ont répondu favorablement à notre demande. L'EPF-Smaf nous a d'ailleurs apporté sa contribution dans les négociations. A partir de ce moment avec l'aide de la Direction Départemental de l'Agriculture à qui la municipalité avait confié la maîtrise d'oeuvre , nous avons avancé avec prudence en recueillant tous les avis et suggestions des personnes qui nous paraissaient aptes à pouvoir nous aider dans nos décisions pour concrétiser au mieux cette réalisation.
Après avoir malaxé tous ces éléments et tenté de retenir ce qui nous paraissait le plus positif, nous nous sommes lancés dans la réalisation que vous découvrez aujourd'hui. Nous voudrions que chacun de vous puisse apprécier les difficultés et les diverses remises en questions causées dans l'exécution des travaux.
Quoi qu'il en soit le résultat est là devant vous. Souhaitons qu'il corresponde à l'attente de la population de notre région, car c'est le but que nous nous étions fixés.

Nous devons remercier tous ceux qui ont apporté une pierre à l'édifice :

  • en premier lieu les propriétaires qui ont accepté de céder les terrains nécessaires afin que le projet puisse voir le jour.
  • la DDA dans son rôle d'élaboration du projet, qui en permanence nous a épaulé.
  • toutes les entreprises qui se sont investies dans des travaux qui ne relevaient pas très souvent de techniques traditionnelles et pour lesquelles il fallait innover et s'adapter. Ils l'ont fait avec soin respectant une technicité fonctionnelle irréprochable ainsi qu'une parfaite intégration dans ce site naturel.
  • les employés communaux qui se sont très largement investis dans l'opération en effectuant des tâches pénibles et délicates.

Je dirai en un mot, que tous ceux qui ont participé, l'ont fait dans un esprit de parfaite collaboration, de disposition et de respect de la nature, ce qui exprime si besoin était leur attachement à notre environnement.

Nous devons remercier les financeurs sans qui cette opération n'aurait pas vu le jour et par ordre d'importance, je citerai :

  • le Conseil Général dans le cadre du contrat local de développement, par l'intermédiaire de la Communauté de Communes de la Montagne Thiernoise pour 15 714 €
  • l'Etat dans le cadre de la dotation globale d'équipement pour 7 625 €
  • la Caisse régionale du Crédit Agricole dans le cadre de son développement de l'Aménagement du territoire pour 5 000 €. Il est à noter qu'il n'est pas fréquent de voir un organisme privé répondre positivement à la sollicitation d'une collectivité. Ceci correspondant à l'intérêt que porte ses dirigeants à la préservation de notre environnement et justifie sa réputation de «Banque Verte »
  • le Ministère de l'Intérieur, par l'intermédiaire de notre député André CHASSAIGNE, pour 5 000 €
  • autofinancement de la commune s'élevant, TVA comprise, à 29 300 €

Ceci nous conduit à un montant global de 62 646 €.

Merci aussi aux habitants de Vollore-Montagne, et à ceux de la région, qui nous ont prodigué leurs encouragements et leur adhésion. C'est important pour la municipalité d'une petite collectivité aux moyens limités.

Au moment où les scientifiques s'inquiètent de la disparition des glaciers menaçant l'équilibre de la planète, ne devrions nous pas nous pencher avec une politique plus active sur la préservation de nos territoires ruraux, de demi-montagne, et de nos massifs ?

Ceux-ci ont subi de plein fouet l'exode rural, la disparition complète de nos exploitations agricoles familiales et le départ d'un pourcentage important de notre population. Entrainés et contraints par l'évolution de notre économie, ils sont allés vers les bassins de vies et les villes. Ont-ils seulement eu la nostalgie de leurs pays en donnant un coup d'oeil dans le rétroviseur pour évaluer la détresses s'emparant de nos massifs qui ont été, qui sont, et qui resteront le poumon de la ville et de notre société ? Mais attention, ne les laissons pas se faire engloutir sous un tsunami vert.
Ce gamin de 10 ans que j'étais, il y a un peu plus de 70 ans, m'interpelle en permanence pour me crier son désespoir et sa tristesse devant une telle évolution et l'appauvrissement de notre belle région.
De la disparition de notre agriculture familiale s'en est suivie une colonisation par une importante vague de végétation sauvage qui a englouti tous nos points de vue et le patrimoine naturel qui en faisait la richesse et l'attrait.
Avant qu'il ne tombe dans l'oubli, la municipalité de Vollore-Montagne, avec l'assentiment de sa population et à hauteur de ses moyens a pris la décision de préserver et de pérenniser une parcelle de ce patrimoine naturel. Celle-ci fait partie de son identité mais reste la propriété de tous les habitants de notre région et de tous ceux qui viennent y quérir un moment de détente et de plaisir. Est-il de meilleure thérapie, après une semaine de travail, de stress et de pollution, qu'une ballade pédestre dans nos massifs où ils trouveront l'ai pur, la détente et la plaisir de quelques jolis sites si nous savons et pouvons les préserver.

Le simple citoyen que je suis, lance un appel à tous les acteurs de notre société pour une politique de nos territoires ruraux de demi-montagne. Les citadins, accueillis sur ces territoires doivent considérer ceux-ci comme une propriété universelle, et bien entendu dans le respect de la nature et la propriété privée.

Je lance également un appel à tous les élus ou responsables de ces territoires, les maires, les présidents de communautés de communes, les présidents d'association qui sont sur le terrain afin qu'ils se mobilisent et se regroupent, car l'union fait la force, pour la préservation et la mise en valeur de ces patrimoines naturels.
A ces propos, depuis 37 ans on me répond : ne soyez pas pessimiste, il y a un mouvement de reflux de la ville vers les espaces ruraux. Bien sûr comme Anne, ma soeur Anne dans le conte « Barbe Bleue » de Charles Perrault, « je n'ai rien vu venir », mais comme l'espoir fait vivre ne désespérons pas, c'est peut être pour demain.


Discours de Monsieur André WILS, Conseiller Général du Puy-de-Dôme ( canton de COURPIERE )


Discours de Monsieur Claude BOURDELLE, Conseiller Général de la Loire ( canton de NOIRETABLE )


Discours de Monsieur André CHASSAIGNE, Député de la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme


Discours de Monsieur Michel CHARASSE, Sénateur du Puy-de-Dôme


Discours de Monsieur Eric BOUCOURT, Sous-Préfet de THIERS



Vue de l'assistance pendant les discours

A l'attention des archéologues :

Les Pierres Levées qui jalonnent le site viennent d'y être plantées à l'occasion des travaux d'aménagement.

Un pot de l'amitié, à la salle de l'Avant-Garde, clôtura cette sympathique inauguration.

" CLASSES en 7 "



Ce n'est pas une réunion électorale en vue des prochaines municipales :-)

Il s'agit de la réunion qui a lieu tous les dix ans, à l'initiative de Christophe GUETTE et Yves DUBIEN, et qui regroupe les habitants de Vollore-Montagne dont l'année de naissance se termine par 7.

Le 7 octobre, les " classards " se sont réunis autour de la doyenne Simone PAULIN, née en 1927, et de la benjamine Lola CHOMETTE, née en 2007 ( Emma et Noémie DUBOST-VACHIAS, nées également en 2007, étant excusées ) pour un repas à la salle de l'école, préparé par FOURNET-FAYARD.

Rendez-vous en 2017 ou cette année pour les " CLASSES en 8 " ?

LA FETE A BOURNIER


Blotti aux confins de la commune de Vollore-Montagne, bien protégé par l'imposante Pierre Pamole, flirtant avec le département de la Loire, le village de Bournier décidait de se retrouver ce dimanche 12 août pour un repas en commun.

Si durant l'hiver, seulement quinze habitants y résident, en plein coeur de l'été c'est près de cinquante personnes, venus de Paris, de Lyon, de Clermont, de Riom, de Thiers, de Bourgogne ou de Haute-Loire qui ont vécu un agréable moment de convivialité avec ceux restés au pays.

Pour l'occasion, le four de Moïse était remis en chauffe et permit de cuire une bonne dizaine de pains qui avaient été pétris le matin par des boulangers d'occasion dans une ambiance très détendue.

Gratins, cuisseau de chevreuil et de sanglier, gigot d'agneau, pompe aux pommes et tartes profitèrent de la bonne température des briques pour dorer à point.

Après un apéritif où les discussions et retrouvailles allaient bon train, chacun se mit à table, en terrasse ou en salle, accueilli par Nicole et Moïse.

En ce mois d'août très capricieux, cette belle mais rare journée de beau temps permit aux « gens du village » et aux « expatriés », de partager ce que chacun avait préparé et aussi ce que chacun avait à se raconter !

C'est en se disant à l'année prochaine que s'est terminée cette heureuse initiative.

FETE NATIONALE

Fête du 14 juillet organisée par le C.O.V.M. avec :

- vide-grenier
- repas campagnard
- concours de pétanque, de gâteaux, du plus beau bouquet de fleurs, de maquillage enfants
- jeux divers ( tir à la corde, lancer de pantoufle, pêche à la ligne )
- maquillage pour les plus petits
- colis gourmand dont il fallait deviner le poids

En fin de journée une retraire aux flambeaux a conduit les participants du Centre Bourg au Plan d'Eau, d'où fut tiré un grandiose feu d'artifice.

La journée s'est achevée par un bal gratuit à la Salle de l'Avant-Garde.

mercredi 1 août 2007

VIREE DES DRUIDES

  • Traditionnelle Virée des Druides organisée par l'Amicale Laïque " LA MONTAGNARDE " :


  • Le trophée de la randonnée VTT, attribué au groupe le plus nombreux ( en 2006 et 2007 se sont les vététistes du CLUB DES BOIS NOIRS, venus de la Montagne Thiernoise, qui ont remporté ce trophée )

" TRIPE " du Lundi de Pâques ( 09/04/07 )

Dans une atmosphère conviviale, les 130 participants ont apprécié la traditionnelle tripe annuelle organisée par le C.O.V.M. ( la date du Lundi de Pâques était celle de l'ancienne foire de VOLLORE-MONTAGNE ).

THEATRE

La troupe 2007 de l'Amicale Laïque " LA MONTARGNARDE ", ayant joué la pièce "GRAND-MERE EST AMOUREUSE" ( comédie en 3 actes d'Yvon TABURET ) :


Assises : Agnès DAJOUX et Pauline RAINALDY
Debout : Christian VILLAIN, Yves DUBIEN, Annie RAINALDY, Christophe GUETTE, Laëtitia ROUX, Fabienne MARRET, Remi DUBOST, Anouk VILLENEUVE