__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


mardi 31 mai 2016

Le 31 mai ... 1578

Le 31 mai 1578 : pose de la première pierre du Pont-Neuf

Malgré son nom, c'est le plus ancien pont de Paris traversant la Seine qui soit toujours intact. Son nom vient du fait que c'est le premier pont en pierre de Paris ( auparavant ceux-ci étaient construits en bois ) et aussi le premier à ne pas être couvert.

La première pierre fut posée par le roi Henri III en présence de la reine mère Catherine de Médicis et de la reine Louise de Lorraine. Sa construction se termina en 1607, sous Henri IV, après que ce dernier ait décidé en juillet 1606 de l'aménagement d'une place presque fermée avec des maisons ayant des façades identiques : la place Dauphine, entre le palais de la Cité et le terre-plein situé entre les deux culées du pont.

Au XVIIIème siècle il avait très mauvaise réputation car on y croisait voleurs, charlatans, filles de joie ( que l'on appelait des " ponts neufs " ), ...

lundi 30 mai 2016

Le 30 mai ... 1890

Le 30 mai 1890 : naissance de Roger SALENGRO

Né à Lille, il fut député socialiste de 1928 à 1936 et devint ministre de l'Intérieur du Front populaire de Léon Blum. C'est lui qui annonça la signature des accords de Matignon en juin 1936.

En raison de son action contre les ligues, des journaux d'extrême droite comme " Action française " et " Gringoire " lancèrent une campagne de diffamation, relayée à la Chambre des députés par le chef de file de son opposition municipale Henri Becquart.
Les calomnies et les qualificatifs insultants dont il fut sali quotidiennement amenèrent Roger Salengro à se suicider le 17 novembre 1936. Seul dans son appartement, il ouvrit le robinet de la gazinière en laissant ouvert sur la table deux exemplaires du " Gringoire " ainsi que deux lettres : l'une adressée à Léon Blum et l'autre à son frère.

Le jour de ses obsèques, à Lille, Léon Blum y fit un de ses plus beaux discours en accusant les journaux d'opposition de sa mort. Plus d'un million deux cent mille personnes assistèrent à ses obsèques, ce qui en fit les plus grandes funérailles nationales depuis celles de Victor Hugo ...

dimanche 29 mai 2016

Le 29 mai ... 1825

Le 29 mai 1825 : sacre de Charles X

Né au Château de Versailles le 9 octobre 1757, il succéda à ses deux frères Louis XVI et Louis XVIII et devint roi en 1824.

Il fut le dernier roi de France jusqu'au 2 août 1830, date à laquelle il fut renversé par une nouvelle révolution qui l'obligea à abdiquer et à s'exiler, ce qui permit à son cousin Louis Philippe d'Orléans de se faire proclamer par la Chambre des députés « roi des Français » sous le nom de Louis-Philippe Ier.

Il est mort du choléra le 6 novembre 1836, alors qu'il était en exil à Görz en Autriche ( actuellement Gorizia en Italie ), à l'âge de 79 ans ce qui fait de lui le souverain français couronné et décédé à l'âge le plus avancé ...

samedi 28 mai 2016

Le 28 mai ... 1291

Le 28 mai 1291 : prise de Saint-Jean-d'Acre par les mamelouks

Acre, aussi connu dans le monde chrétien sous le nom de Saint-Jean d'Acre est une ville d'Israël, située au nord de la baie de Haïfa, sur un promontoire.

Tour à tour assyrienne, égyptienne, grecque et romaine, la ville fit partie de l'empire byzantin avant d'être conquise en 638 par l'empire musulman. Cette domination s'achèva avec Baudoin Ier, le 26 mai 1104, lorsque la ville tomba aux mains des croisés.

Reprise par le sultan Saladin, le 9 juillet 1187, elle fut reconquise par le roi Richard Coeur-de-Lion durant la troisième croisade en juillet 1191. Elle devient au XIIIe siècle la capitale du Royaume de Jérusalem et le principal port de Terre sainte.

L'installation de l'Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem ( Ordre de Malte ) et la fondation de l'Hôpital apportent à la ville son nom de Saint-Jean-d'Acre.

Le 5 avril 1291, la ville fut assiégée par les mamelouks et succomba le 28 mai. Cette prise par les musulmans marqua la fin du royaume latin de Jérusalem et de la présence occidentale en Terre Sainte ...

vendredi 27 mai 2016

Le 27 mai ... 1894

Le 27 mai 1894 : naissance de Louis Ferdinand Destouches

Il est plus connu sous son nom de plume : Louis-Ferdinand Céline, généralement abrégé en " Céline " ( prénom de sa grand-mère ).

C'est l'écrivain français le plus traduit et diffusé dans le monde, parmi ceux du XXe siècle, après Marcel Proust.

Controversé en raison de son antisémitisme, il n'en demeure pas moins un des plus grands écrivains de la littérature française du XXe siècle. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands prosateurs de son temps, aux côtés de Jean-Paul Sartre et Albert Camus.

Son premier roman " Voyage au bout de la nuit ", publié en 1932, manqua de très peu le prix Goncourt mais obtint tout de même le prix Renaudot.

Il est mort en 1961, d'une rupture d'anévrisme à son domicile de Meudon ...

jeudi 26 mai 2016

Le 26 mai ... 1877

Le 26 mai 1877 : naissance d'Isadora DUNCAN

Née à San Francisco, ce fut une danseuse américaine qui révolutionna la pratique de la danse par un retour au modèle des figures antiques grecques, osant s'exhiber presque nue dissimulée seulement de quelques voiles.

Par sa grande liberté d'expression, qui privilégiait la spontanéité et le naturel, elle fut à l'origine de la danse contemporaine.

Elle mourut à Nice le 14 septembre 1927, en essayant une Bugatti de course que le garagiste Benoit Falchetto espérait lui vendre : elle portait un très long foulard de soie, traînant par terre, qui s'emmêla dans une des roues de la voiture et l'étrangla. Elle repose au Cimetière du Père-Lachaise ...

mercredi 25 mai 2016

Le 25 mai ... 1946

Le 25 mai 1946 : Marcel Petiot est guillotiné

Dit le " Docteur PETIOT ", alias " capitaine VALERY ", il naquit le 17 janvier 1897 à Auxerre.

En 1922, il ouvrit un cabinet médical à Villeneuve-sur-Yonne où il devint rapidement populaire auprès des gens ( notamment grâce à des consultations gratuites offertes aux indigents ainsi que des vaccinations gratuites ) mais se fit remarquer par ses tendances à la cleptomanie.

À partir de 1943, il proposa à des personnes menacées de poursuites par la Gestapo de les faire passer clandestinement en Argentine. Tous les prétendants au voyage disparaîtront mystérieusement et n'atteindront donc jamais l'Argentine ...

Le 9 mars 1944, les pompiers furent alertés par des voisins incommodés depuis plusieurs jours par les odeurs s'échappant de la cheminée de son immeuble de la rue Le Sueur. Après avoir fracturé une fenêtre ils trouvèrent dans la cave des corps humains dépecés prêts à être incinérés dans la chaudière. Lors des perquisitions, on découvrit cinquante valises et 655 kilos d'objets divers ( bijoux, numéraires, argenterie ... ).

Jugé du 18 mars au 4 avril 1946 pour vingt-sept assassinats, il en revendiqua soixante-trois en proclamant, pour sa défense, qu'il s'agissait de cadavres de collaborateurs et d'Allemands. Malgré une plaidoirie de six heures de son avocat, maître René FLORIOT, il fut condamné à mort et guillotiné le 25 mai 1946 à la prison de la Santé ...

mardi 24 mai 2016

Le 24 mai ... 1743

Le 24 mai 1743 : naissance de Jean-Paul Marat

Né à Boudry, il fut médecin, journaliste ( le 12 septembre 1789, il fonda l' " Ami du Peuple " avant de devenir député Montagnard à la Convention le 9 septembre 1792.

Il a longtemps été considéré comme le principal responsable des massacres de septembre 1792, ce qui a noirci son image, même si les historiens sont revenus assez largement sur son rôle. Son assassinat par Charlotte Corday permit aux Hébertistes d'en faire un martyr de la Révolution ...

lundi 23 mai 2016

Le 23 mai ... 1790

Le 23 mai 1790 : naissance de Jules Dumont d'Urville

Né à Condé-sur-Noireau, il fut un grand explorateur français qui mena de nombreuses expéditions, notamment à bord de l' " Astrolabe ".

En 1819, il fit partie avec le capitaine Gauthier d'une expédition scientifique en mer Noire et dans les îles grecques au cours de laquelle il signala à l'ambassadeur français à Constantinople une statue récemment exhumée et dont il perçut immédiatement l'inestimable valeur : c'était la fameuse " Vénus de Milo ".

Il s'occupait de publier son " Voyage au pôle Sud et dans l'Océanie " lorsqu'il périt avec sa femme et son fils dans la catastrophe ferroviaire de Meudon le 8 mai 1842.

La base Antarctique Dumont d'Urville porte son nom en hommage à ses découvertes ...

dimanche 22 mai 2016

Le 22 mai ... 1859

Le 22 mai 1859 : naissance d'Arthur Conan Doyle

Né à Edimbourg, il était le fils d'un fonctionnaire écossais et d'une mère d'origine irlandaise qui serait une descendante des Plantagenêts. Il étudia la médecine de 1876 à 1881.

Ses premiers écrits furent publiés en 1879, et c'est en 1887 qu'apparaissent sur la scène littéraire britannique le détective londonien " Sherlock Holmes " et son ami et assistant le " docteur Watson ".

Son engagement politique, notamment en faveur de la guerre en Afrique du Sud, ainsi que son titanesque travail littéraire ( plus de cinquante livres et un nombre impressionnant de nouvelles ), lui valurent d'être proclamé chevalier en 1902 : il devint alors « sir » Arthur Conan Doyle.

Il est mort d'une crise cardiaque le 7 juillet 1930, riche et célèbre. Ironie du sort, son oeuvre historique, à laquelle il accordait la plus grande importance, est aujourd'hui presque oubliée. En revanche, son personnage Sherlock Holmes qu'il considérait comme une littérature alimentaire est aujourd'hui mondialement célèbre ...

samedi 21 mai 2016

Le 21 mai ... 1759

Le 21 mai 1759 : naissance de Joseph Fouché

Né au Pellerin, près de Nantes, duc d'Otrante, il fut plusieurs fois ministre de la police ( 20 juillet 1799 au 13 septembre 1802 - 10 juillet 1804 au 3 juin 1810 - 20 mars au 22 juin 1815 - 7 juillet au 26 septembre 1815 ).

Atteint par la loi du 12 janvier 1816 sur les régicides ayant voté la mort de Louis XVI et « qui ont accepté des fonctions ou emplois de l'usurpateur » il fut proscrit et exilé.

Il est mort à Trieste le 26 décembre 1820, assisté par le prince Jérome Bonaparte qui, sous ses ordres et sa surveillance, brûla durant cinq heures tous ses papiers. Ainsi disparue l'histoire secrète du Directoire, du Consulat et du Premier Empire ...

vendredi 20 mai 2016

Le 20 mai ... 1799

Le 20 mai 1799 : naissance d'Honoré de Balzac

Né Honoré Balzac, à Tours, il est considéré comme l'un des plus grands écrivain français dans le domaine du roman réaliste, du roman philosophique et du roman fantastique.

Travailleur forcené, il élabora, entre 18239 et 1850, une oeuvre monumentale : " La Comédie Humaine ", composée de 137 oeuvres ( comprenant des romans réalistes, fantastiques, ou philosophiques, mais aussi des contes, des essais, des études analytiques, des nouvelles, des contes philosophiques ) dont l'ambition était de décrire de façon quasi-exhaustive la société française de son temps.

Endetté par des investissements hasardeux, fuyant ses créanciers sous de faux noms dans différentes demeures, il a vécu de nombreuses liaisons féminines avec des aristocrates avant d'épouser, le 14 mars 1850 en Ukraine, la comtesse Hanska dont il était tombé éperdument amoureux dix-sept ans plus tôt.

Fou de bonheur, mais très affaibli, marqué au point d'en être méconnaissable et perdant la vue, il prit le chemin du retour avec sa femme pour arriver dans un triste état à Paris le 21 mai. Les médecins aussitôt appelés à son chevet ordonnèrent des saignées, des purgatifs, des boissons diurétiques, des calmants, et exigèrent d'éviter tout mouvement un peu énergique, toute émotion, de parler très peu et seulement à voix basse. Il s'éteignit trois mois plus tard, le 18 août à 23 heures 30, après une péritonite suivie de la gangrène ...

jeudi 19 mai 2016

Le 19 mai ... 363

Le 19 mai 363 : un violent séisme frappe la ville de Petra

Petra ( « rocher » en grec ancien ) est une ancienne cité troglodytique située dans l'actuelle Jordanie, à mi chemin entre la mer Morte et le golfe d'Aqaba.

Créée vers la fin du VIIIe siècle av. J-C par les Édomites, elle fut ensuite occupée vers le VIe siècle av. J-C par les Nabatéens qui la firent prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et autres produits de luxe entre l'Égypte, la Syrie, l'Arabie du Sud et la Méditerranée. La ville atteignit son apogée en l'an 50 ( elle aurait abrité à cette époque entre 20.000 et 40 000 habitants.

Selon Cyrille de Jérusalem « presque la moitié de la ville fut détruite » par le tremblement de terre du 19 mai 363.

De nouveaux séismes frappèrent la ville en 419, 551 et 747 et avec la modification des routes commerciales elle fut progressivement abandonnée par ses habitants.

Tombé dans l'oubli à l'époque moderne, le site fut redécouvert en 1812 par le monde occidental grâce à l'explorateur suisse Jean-Louis Burckhardt ...

mercredi 18 mai 2016

Le 18 mai ... 1980

Le 18 mai 1980 : éruption du Mont Saint Helens

Le Mont Saint Helens est un stratovolcan actif situé dans l'État de Washington, au Nord-Ouest des États-Unis. Il se situe à 154 kilomètres au sud de Seattle et à 85 kilomètres au nord-est de Portland.

L'éruption catastrophique du 18 mai 1980 causa la mort de 57 personnes tout en détruisant 250 maisons, 47 ponts, 24 kilomètres de voies ferrées et 300 kilomètres de routes.

Un énorme glissement de terrain fit passer l'altitude du volcan de 2.950 à 2.549 mètres, tout en déplaçant un volume de 2,3 km3 de matières. Le sommet fut remplacé par un cratère en forme de fer à cheval d'une largeur de 1,5 kilomètres ...

mardi 17 mai 2016

Le 17 mai ... 1682

Le 17 mai 1682 : naissance de Bartholomew Roberts

Né à Casnewydd-Bach au Pays de Galles, Bartholomew Roberts ( dit le " Baronet Noir " ) fut l'un des pirates les plus célèbres de son époque en capturant plusieurs centaines de navires ( jusqu'à 22 navires en une seule prise ) en seulement deux ans.

Sa carrière de boucanier s'arrêta brutalement le 10 février 1722 près du Cap Lopez lorsqu'un bâtiment de guerre britannique attaqua sa flotte et que la première salve ( une volée de chaînes tirée d'un canon ) lui brisa les os du cou ...

lundi 16 mai 2016

Le 16 mai ... 1703

Le 16 mai 1703 : fondation de Saint-Pétersbourg

C'est la date officielle de la fondation de Saint-Pétersbourg, par le tsar Pierre le Grand qui en fit sa capitale.

Ce jour-là, sur l'île des Lièvres située dans le delta de la Neva, fut posée la première pierre de la forteresse Pierre-et-Paul.

Contrairement au mythe, il n'y a pas de sources crédibles qui attestent que Pierre le Grand ait projeté dès le début de faire de la forteresse le noyau d'une ville de plus grande taille. La fonction de la forteresse était en premier lieu de protéger l'accès à l'embouchure de la Néva.

Le fait que Pierre le Grand, en dépit des circonstances défavorables, ait finalement choisi d'y construire sa nouvelle capitale peut être largement imputé au fait qu'il s'agissait d'un excellent port maritime de la mer Baltique, bien relié au réseau fluvial de la Russie grâce à la Néva ...

dimanche 15 mai 2016

Le 15 mai ... 1859

Le 15 mai 1859 : naissance de Pierre Curie

Physicien autodidacte, né à Paris, Pierre CURIE est principalement connu pour ses travaux en piézoélectricité et en radioactivité.

Avec son épouse, Marie Curie, il reçut le prix Nobel de physique en 1903, qu'ils partagèrent avec le professeur Henri Becquerel.

Il est mort à Paris le 19 avril 1906, renversé accidentellement par une voiture à cheval ...

samedi 14 mai 2016

Le 14 mai ... 1610

Le 14 mai 1610 : assassinat d'Henri IV


Tableau peint par Charles-Gustave HOUSEZ

Henri IV, né Henri de Bourbon le 13 décembre 1553 à Pau, fut roi de Navarre (Henri III de Navarre de 1572-1610), puis roi de France (1589-1610).

Le 13 mai 1610, eut lieu à Saint-Denis le couronnement officiel de la reine Marie de Médicis qu'il avait épousé dix ans auparavant !

Le lendemain le roi décida de rendre visite à son ministre Sully qui était souffrant. À quatre heures de l'après-midi, il passa par la rue de la Ferronnerie et son carrosse resta bloqué suite à un encombrement. Ravaillac, qui s'était caché là, profita de l'aubaine et se jettant sur le roi, lui porta trois coups de couteau mortels à la poitrine.

Sous la torture, il niera avoir été à la solde de quiconque ou avoir quelque complice ( mais alors pourquoi s'était-il caché là : comment savait-il que le roi passerait par là et qu'il y aurait un encombrement juste devant sa cachette ? ) ...

vendredi 13 mai 2016

Le 13 mai ... 1610

Le 13 mai 1610 : couronnement de Marie de Médicis


Le cardinal de Joyeuse couronne Marie de Médicis ( par Pierre-Paul RUBENS )

Marie de Médicis, née le 26 avril 1573 à Florence, était le sixième enfant de François Ier de Médicis, grand-duc de Toscane, et de Jeanne d'Autriche.

Le 17 décembre 1600, elle épousa le roi Henri IV, à Lyon. Le 27 septembre 1601, elle mit au monde le dauphin Louis ( futur Louis XIII ) au grand contentement du roi et du royaume qui attendaient la naissance d'un dauphin depuis plus de quarante ans. Il lui fallut attendre dix ans pour être couronnée en la Basilique Saint-Denis et faire son entrée officielle dans Paris.

Le lendemain, le roi fut assassiné et elle devint régente !!!

A majorité de son fils, proclamée en 1614, elle déclara que celui-ci était « trop faible de corps et d'esprit » pour assumer les devoirs de sa charge et elle l'écarta du Conseil, laissant gouverner ses favoris Concino Concini et Léonora Galigaï qui accaparèrent les plus hautes charges de l'État.

Leur politique se révéla catastrophique et c'est par un coup de force, le 24 avril 1617, que Louis XIII accèda au pouvoir en ordonnant l'assassinat de Concino Concini. Il exila sa mère à Blois et prit enfin sa place de roi. En 1619, elle s'échappa du château de Blois et lèva une armée contre son fils qui choisit de se réconcilier avec elle, lors du Traité d'Angoulême le 30 avril 1619. Par crainte de voir sa mère poursuivre des complots, le roi accepta son retour à la cour de France, et se réconcilia avec elle sous l'influence de Richelieu qu'elle avait introduit auprès de lui comme ministre.

Au fil des ans, elle ne s'aperçut pas de la puissance montante de son protégé. Après la fameuse " Journée des Dupes ", Richelieu resta le principal ministre et Marie de Médicis fut contrainte à l'exil au château de Compiègne. De là, elle réussit à s'enfuir à Bruxelles en 1631. Pendant plusieurs années, elle voyagea auprès des cours européennes, en Angleterre puis en Allemagne, sans jamais pouvoir rentrer en France. Réfugiée dans la maison de Pierre-Paul RUBENS à Cologne, elle y mourut de la gangrène le 3 juillet 1642 ...

jeudi 12 mai 2016

Le 12 mai ... 1930

Le 12 mai 1930 : Mermoz traverse l'Atlantique Sud

Jean MERMOZ, surnommé " l'Archange ", naquit à Aubenton ( Aisne ) le 9 décembre 1901.

Figure légendaire de l'Aéropostale, dirigée par Didier Daurat, il partit de Saint-Louis du Sénégal le 12 mai 1930 et rejoignit Natal au Brésil le lendemain au terme d'un vol de 21 heures et 10 minutes sur un hydravion LATE 28-3, baptisé « Comte de la Vaulx ».

Entre 1930 et 1936, il effectua 24 traversées de l'Atlantique Sud avant de disparaître en mer, au large de Dakar, le 7 décembre 1936 aux commandes de l'hydravion LATE 300, baptisé « Croix-du-Sud » ...

mercredi 11 mai 2016

Le 11 mai ... 1914

Le 11 mai 1914 : naissance d'Haroun Tazieff

Né à Varsovie, Haroun Tazieff|http://fr.wikipedia.org/wiki/Haroun_Tazieff était un volcanologue qui fut le pionnier de la communication entre les volcanologues et le grand public.

A l'occasion du réveil de La Soufrière de Guadeloupe en 1976, une polémique très médiatisée éclata entre Claude Allègre et lui quant à la nécessité d'évacuer la population. Allègre préconisait l'évacuation, annonçant une éruption similaire à celle de la Montagne Pelée en 1902 ( où une nuée ardente fit 30.000 morts en quelques secondes ), alors que Tazieff soutenait qu'il n'y avait pas de danger.

Après une première éruption phréatique dans la matinée du 8 juillet 1976 ( au cours de laquelle la commune de Saint-Claude, située entre la ville de Basse-Terre et le sommet du volcan, fut entièrement recouverte de cendres et plongée dans l'obscurité ce qui déclencha la panique et l'évacuation spontanée de sa population ).

La panique fut telle qu'une mère sauta dans sa voiture en oubliant ses enfants et lorsque, quelques minutes après, elle réalisa son oubli elle ne put faire demi-tour pour retourner les récupérer ( fort heureusement ses voisins le firent à sa place ).

L'activité sismique s'amplifia jusqu'au 15/08/76. Ce matin là, Claude Allègre ( Tazieff avait quitté la Guadeloupe quelques jours auparavant en déclarant qu'il n'y avait rien à craindre ) expliqua à la radio qu'une explosion était imminente et qu'elle aurait une puissance de plusieurs fois celle de la bombe d'Hiroshima !!!

Le préfet décida alors que toute la population de la Basse-Terre habitant au pied du volcan ( environ 76.000 personnes ) devrait avoir rejoint la Grande-Terre avant 18 heures.

Ce jour là, le temps était magnifique et le sommet du volcan resta entièrement dégagé toute la journée ( ce qui est très rare ) et il ne se passa rien !!!

Pour la petite histoire, nous étions en bateau dans le grand cul de sac en route pour l'ilet Caret et notre partie de pêche sous-marine dominicale sur le récif-barrière, lorsque nous entendîmes Claude Allègre à la radio. Nous rentrâmes aussitôt au port car je dirigeais alors la SOGETRAS-Antilles ( basée à Pointe-à-Pitre ) et nous avions un important chantier en cours sur le port de Basse-Terre et il était vital pour l'entreprise de pouvoir récupérer notre outil de travail. Après avoir contacté mon personnel, tous se portèrent volontaire pour m'aider à aller récupérer notre matériel sur le chantier. En début d'après-midi, je réussis à obtenir une autorisation exceptionnelle de la D.D.E. pour nous rendre à Basse-Terre ( nous étions censé aller récupérer des archives à la préfecture ! ) car des barrages de gendarmerie interdisaient l'accès aux deux routes allant de Pointe-à-Pitre à Basse-Terre. Nous fîmes le parcours par la route des Mamelles et Bouillante, sans lâcher des yeux le volcan au sommet duquel s'échappait quelques volutes de fumée, et arrivâmes dans une ville déserte où nous nous dépêchâmes de récupérer notre matériel, puis nous rentrâmes sans encombre en passant par Capesterre.

Cependant, dans la nuit du 15 au 16, une nouvelle éruption phréatique plus importante que celle du 8 juillet, se produisit. Fort heureusement il n'y avait presque plus personne dans la zone, à part quelques irréductibles qui n'avaient pas voulu quitter leur domicile et une équipe de volcanologues qui prirent la fuite par la mer sur un canot pneumatique ( un bâteau de la marine nationale les attendait au large du Fort Saint-Charles, devenu depuis Fort DELGRES ).

  • Les plus beaux points de vue de La Soufrière :

Finalement, c'est Tazieff qui eut raison car il s'avéra que le magma était resté profond et la Soufrière de Guadeloupe ne cracha pas de nuée ardente :-)

Ce furent celles de Saint-Vincent et de Montserrat qui explosèrent respectivement en 1979 et 1995.

De 1984 à 1986, Tazieff fut secrétaire d'État chargé de la prévention des risques technologiques et naturels majeurs auprès de Laurent Fabius, Premier ministre de François Mitterrand. Il est décédé le 2 février 1998 ...

mardi 10 mai 2016

Le 10 mai ... 1746

Le 10 mai 1746 : naissance de Gaspard MONGE

Né à Beaune, il fut un grand mathématicien, inventeur de la géométrie descriptive.

Il a fait partie des scientifiques français qui ont poussé à l'instauration d'un système de poids et mesures fondé sur le système décimal. Il participa à la création de l'École Normale Supérieure et de l'École Polytechnique.

Frappé de plusieurs attaques d'apoplexie, il mourut à Paris le 28 juillet 1818.

lundi 9 mai 2016

Le 9 mai ... 1950

Le 9 mai 1950 : déclaration SCHUMAN


Robert Schuman

Cette déclaration, faite par Robert Schuman, alors ministre français des Affaires étrangères, a mené à la création en 1951 de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier. Elle constitue l'acte de naissance de l'Union Européenne.

En 1985, le Conseil européen de Milan a choisi de commémorer cet événement en faisant du 9 mai la Journée de l'Europe ...

dimanche 8 mai 2016

Le 8 mai 1902 : éruption de la Montagne Pelée

Le 8 mai ... 1902

La Montagne Pelée était entrée en éruption à la fin avril sans trop inquiéter les autorités. Malheureusement, le 8 mai ( jour de l'Ascension ) vers 8 h, une nuée ardente atteignit la ville de Saint-Pierre en une minute et la détruisit complètement, faisant environ 30.000 morts en quelques secondes. Miraculeusement, il y eut 2 survivants, dont le célèbre Louis-Auguste Cyparis, qui avait été condamné à un mois de prison pour une bagarre au cours de laquelle il avait blessé un homme d'un coup de couteau : ayant tenté de s'évader quelques jours auparavant il avait écopé de huit jours de cachot, dont les murs épais lui sauvèrent la vie ! ...

Le 8 mai ... 1945

La Seconde Guerre mondiale s'est terminée officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23 h 01 ( heure allemande ), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée par le général Alfred JODL à 02 h 41 le 7 mai à Reims.

La ratification du 8 mai à Berlin, au quartier général des forces soviétiques :


Assis de gauche à droite : General P.H. STUMPF représentant la Luftwaffe, Maréchal KEITEL chef d'état-major de la Wehrmarcht et l'Amiral Hans FRIEDEBURG pour la Kriegsmarine

  • Pourquoi a-t-on retenu le 8 et non le 7 :

Pendant que dans les rues de Paris et de toute la France la nation chantait la victoire, de l'autre côté de la Méditerranée des milliers d'Algériens ( qui avaient participé à cette victoire ) se rassemblèrent dans les rues de Sétif, afin de déposer une gerbe au pied du monument aux morts de la ville, et revendiquer le droit à l'indépendance de leur pays. Cette manifestation tourna très mal et se solda par un massacre auquel participa l'armée française, la Légion Etrangère, et des milices de colons créées ad hoc :-(

Beaucoup d'historiens y voient les prémices de la guerre d'algérie qui débutera le 1er novembre 1954 avec le déclenchement par le F.L.N. de l'insurrection armée.

Il faudra attendre le 27 février 2005 pour que, lors d'une visite à Sétif, Hubert Colin de Verdière, ambassadeur de France à Alger, qualifie les massacres du 8 mai 1945 de « tragédie inexcusable »

La guerre ne se termina pas avec la capitulation de l'Allemagne nazie car le Japon, allié de Hitler, poursuivit un combat désespéré contre les Américains dans l'océan Pacifique. Il fallut les deux bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki pour que le Japon capitule le 2 septembre 1945, et c'est donc à cette date que prit donc véritablement fin la Seconde Guerre mondiale

samedi 7 mai 2016

Le 7 mai ... 1748

Naissance de Marie Gouze, dite " Olympe de Gouges "

Née à Montauban, Marie Gouze était la fille adultérine de Jean-Jacques Lefranc de Pompignan.

A l'âge de dix-sept ans, elle fut mariée à Louis-Yves Aubry et donna naissance, quelques mois plus tard, à son fils Pierre. Son mari décéda peu de temps après et déçue par une expérience conjugale qui ne lui avait guère apporté de bonheur, elle ne se remaria pas, qualifiant le mariage religieux de « tombeau de la confiance et de l'amour ». Au début des années 1770 elle rejoignit sa soeur aînée à Paris, avec son fils à qui elle fit donner une éducation soignée.

Elle y rencontra un haut fonctionnaire de la marine, Jacques Biétrix de Rozières, alors directeur d'une puissante compagnie de transports militaires en contrat avec l'État qui lui proposa de l'épouser mais elle refusa et leur liaison dura jusqu'à la Révolution. Grâce au soutien financier de son compagnon, elle put mener un train de vie bourgeois et fit la rencontre de plusieurs hommes de lettres, s'essayant elle-même à l'écriture. Elle monta une troupe de théâtre itinérant qui se produisit à Paris et sa région. En 1785, elle devint célèbre avec la pièce " Zamore et Mirza, ou l'heureux naufrage " sur l'esclavage des noirs. En 1790, elle composa une autre pièce sur le même thème, intitulée " Le Marché des Noirs ". Elle avait par ailleurs publié en 1788 des " Réflexions sur les hommes nègres " qui lui avaient ouvert la porte de la Société des amis des Noirs dont elle fut membre. Elle rejoignit les Girondins en 1792.

Pionnière du " féminisme ", elle considérait que les femmes étaient capables d'assumer des tâches traditionnellement confiées aux hommes et elle rédigea une " Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne " calquée sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Elle demanda l'instauration du divorce ( le premier et seul droit conféré aux femmes par la Révolution ), ainsi que la suppression du mariage religieux et son remplacement par un contrat civil signé entre concubins.

En 1793, elle s'en pris vivement pris à ceux qu'elle tenait pour responsables des " massacres de septembre 1792 " et signa une affiche contre Robespierre et Marat qu'elle accusait d'être responsable des effusions de sang. Le 20 juillet 1793, alors qu'elle diffusai son pamphlet intitulé " Les Trois urnes " elle fut arrêtée et emprisonnée à l'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Accusée d'injures envers les représentants du peuple et de publication d'écrits contre-révolutionnaires, elle comparut le 2 novembre devant le Tribunal révolutionnaire et fut condamnée à mort et guillotinée dès le lendemain matin. Ce fut la seconde femme guillotinée de l'histoire de France, après Marie-Antoinette ...

vendredi 6 mai 2016

Le 6 mai ... 1758

Le 6 mai 1758 : naissance de Maximilien Marie Isidore de Robespierre

Né à Arras, il fut la principale figure des Montagnards sous la Convention. Incarnant la « tendance démocratique » de la Révolution française, il demeure l'un des personnages les plus controversés de cette période.

Surnommé « l'Incorruptible » par ses partisans et qualifié de « tyran » ou de « dictateur sanguinaire » par ses ennemis pendant la Terreur, il est mort guillotiné le 10 thermidor an II ( 28 juillet 1794 ) sur la place de la Révolution ( actuelle place de la Concorde )