__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


lundi 1 juin 2020

Conditions d'ouverture des cafés, bars et restaurants

Concernant le port d'un masque par les clients :

  • Il sera obligatoire pour les clients lorsqu'ils se déplacent.

Donc :

  • les clients devront être masqués lors de l'entrée et de la sortie de l'établissement et en allant aux toilettes.
  • ils pourront enlever leurs masques lorsqu'ils sont à table ( c'est plus pratique pour boire et manger :-) )

Pour en savoir plus :

Le mystère de l'étang de Sagne-Cros à Vollore-Mgne

" Tard dans la soirée du lundi 27 octobre 1913, à l'Ojardie, commune de Viscomtat, la famille Grimond s'inquiète. La nuit est tombée depuis longtemps, mais André, le père n'est toujours pas rentré. "

Ainsi commence l'affaire Grimond !

Parti vers 8 h du matin pour se rendre à Vollore-Montagne, afin d'y rencontrer Monsieur Guyonnet à Bournier pour lui vendre des sapins, André Grimond repartit de Bournier vers 17 h 30 après avoir marqué avec sa hache les dits sapins dans le Bois de Pamole.

Après un passage à l'auberge des époux Prugne, suivie d'une rixe sur le pont du Trinquart :


Carte postale postée le 15 août 1918
( Collection Barthelémy )

il disparait ... et ne sera retrouvé que le 2 novembre par le berger Béal, dans l'étang " dit de Matheix " à Sagne Cros

Le dossier sera clos en mai 1914 après qu'aient été auditionnées, outre les personnes susmentionnées, celles ci--après :

Joseph Prugne, les époux Pradel et leur employé Bonnet, Madame Moignoux, Jean Androdias, Madame Lévigne, Gabriel Dousson, Benoit Gouttetoquet et son épouse Victorine Fafournoux, Amélie Gouttefangeas épouse Gaillat, Monsieur Sauzedde, Amédée Decouzon, Monsieur Archimbaud et son épouse

Pour en savoir plus sur cette mystérieuse affaire, vous pouvez acheter le livre ci-dessous :






en vente à l'épicerie Auvergnate.

Covid-19 en France : 01/06 une lente décrue

Pour suivre l'évolution de l'épidémie :

Voir les différents graphiques :

Une lente décrue avec pour les dernières 24 h :

  • - 34 patients hospitalisés
  • - 17 patients en réanimation
  • 31 décès

Ces nombres sont probablement dus, comme tous les w-e, au problème de remontée des informations.

Déconfinement phase 2 : et

Covid-19 en auvergne : 1/06 Peu d'évolution ce lundi

D’après les données communiquées par l’Agence Régionale de Santé :

  • En auvergne, 59 personnes ( dont 18 dans le 63 ) souffrant de la COVID 19 sont hospitalisées ce lundi 1er juin

Une très légère hausse ( + 1 ) des hospitalisations pour l'ensemble de l'auvergne

Dans le 63 :

  • stabilité des hospitalisations
  • pas de nouveau décès :-)
  • 42 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie

Les clusters en région AuRA :

vendredi 29 mai 2020

Covid-19 : il faut préférer un masque "chirurgical" à un masque "alternatif" en tissu

La consigne est désormais au port du masque dans la plupart des magasins, dans les transports en commun, les lieux accueillant du public, voire l’espace public, et on a le choix entre masques chirurgicaux et masques en tissu.

Mais se valent-ils ?

Eh bien NON :

  • « le masque chirurgical est plus protecteur car il permet de filtrer à la fois l’air inhalé et l’air expiré »

Ils protègent donc le porteur, ce qui n'est pas le cas des masques en tissu qui ne filtrent que l'air expiré.



  • Pour en savoir plus :

Trop c'est trop !

J'ai donc décidé de laisser de côté notre maire et son conseil, pour me consacrer aux belles choses :

Roses de Fafournoux, à toutes les étapes de leur floraison





" Les 3 soeurs " :



*

avec ce célèbre standard du jazz, par Sydney Bechet, en hommage à leurs cousines de Picardie :

mercredi 27 mai 2020

Covid-19 : billets archivés

Pour voir les différents billets à propos du Covid-19 : cliquez ci-dessous sur l'intitulé du billet :

mardi 26 mai 2020

Quand on veut respecter le caractère public du conseil ... c'est tout à fait possible !

Un petit rappel de l'ordonnance du 13/05/2020 qui prévoit 3 possibilités pour organiser un conseil municipal pendant la Covid-19 :

1 - décider que la séance se tiendra sans public avec retransmission par tous moyens des débats en direct
2 - décider que la séance se tiendra en présence du public quoiqu'en nombre limité
3 - possibilité de décider du huis-clos

Il y a des maires qui respectent leurs administrés et considèrent que :

« l’installation d’un conseil municipal, évènement qui a lieu tous les six ans, mérite mieux qu’un huis clos dans une salle sans public »

et qui ont donc choisi la solution n° 2 :

En salle à Chabreloche :



Bucolique à Gradignan :





et malheureusement il y a celui qui a choisi le huis clos et qui, n'assumant pas son choix, se retranche derrière :

de soi-disant "consignes " de Madame la Préfète :

samedi 23 mai 2020

Notre maire et l'orthographe

Dans sa convocation du prochain conseil, notre maire a écrit :

Grossière erreur :

  • Il a confondu une porte avec le chiffre 8 !

Pour un directeur d'école " ça la fout mal "

Avec son sens particulier des responsabilités, il va probablement nous rétorquer que ce n'est pas de sa faute mais de celle de la secrétaire ?

vendredi 22 mai 2020

Téléphone au volant : risque de suspension du permis

L'Etat durcit le ton contre le téléphone au volant.

À partir de ce vendredi, les automobilistes qui commettent une infraction routière en même temps que l'usage de leur téléphone portable verront leur permis de conduire immédiatement retenu. Ils encourront même une suspension pouvant aller jusqu'à un an, a annoncé la Sécurité routière.

Les infractions concernées sont par exemple :

  • ne pas respecter les distances de sécurité
  • ne pas maintenir son véhicule près du bord droit de la chaussée en marche normale
  • le défaut de clignotant
  • mordre une ligne blanche
  • un excès de vitesse
  • le refus de priorité aux piétons
  • un dépassement dangereux
  • etc ...

Pour en savoir plus :

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )