__ VOLLORE - MONTAGNE __ GAZETTE DES MONTAGNARDS

 


vendredi 30 janvier 2009

C-R du Conseil Municipal du 23 Janvier 2009





lundi 26 janvier 2009

GUYANE

Souvenirs d'un séjour de 10 mois au " bagne " de Guyane, pour la construction des routes du Centre Spatial Guyanais

La base vie ( devenue aujourd'hui la ville de Kourou ) :


En haut, à droite, les Iles du Salut, situées à une vingtaine de kilomètre



et notre " villa " à notre arrivée :


et quelques semaines plus tard, grâce à notre jardinier :

Nous avons de la visite :

Un sympathique " " ( ou " paresseux " parce qu'il se déplace très lentement et passe près de 80 % de son temps à dormir ! ) ayant trouvé refuge sur notre balustrade, et que nous avons eu beaucoup de mal a décrocher pour le remettre dans un arbre ( son milieu naturel où il passe la quasi totalité de son temps, accroché aux branches la tête en bas ) :


et un crotale, beaucoup moins sympathique :-)


Familièrement connu sous le nom de " serpent à sonnette "

La Pointe des Roches, à l'embouchure de la rivière Kourou :


La forte turbidité de la mer est due aux sédiments déversés par l'amazone ( charriés par un courant marin longeant la côte, ils remontent jusqu'au Vénézuela ! )

et un ancien bâtiment du pénitencier, envahi par la végétation en seulement deux décennies :


Ce pénitentier, à vocation agricole, faisait partie du bagne de Guyane

Balade aux Iles du Salut

L'île Saint-Joseph :



A droite l'île Royale et, hors champ, l'île du Diable


Le cimetière des surveillants du bagne et de leurs familles

Pour la suite :

Michel sur le Haut Maroni

Arrivés en " Piper-Aztec " à Maripasoula, sur le Haut Maroni, nous avons remonté le fleuve en pirogue ( avec deux guides amérindiens ) et après avoir franchi de nombreux rapides :


( qui là-bas sont appelés " sauts " )

nous avons rencontré un jeune Wayana sur sa pirogue :


Les wayanas sont également appelés " Roucouyennes " car ils s'enduisent le corps d'une pommade rouge ( faite avec le fruit du " Roucou " ) qui leur sert de crème solaire et leur permet d'éviter les piqûres d'insectes.

qui nous a conduit jusqu'à son village :



Un carbet au bord de l'eau avec son roucou

Scènes de la vie quotidienne

Une séance d'épouillage :


Chez les amérindiens les poux sont une véritable friandise et sont considéré comme une nourriture extrêmement fortifiante.

Une petite sieste :

En plein travail :




Une adorable petite indienne perdue dans ses pensées :


et ses animaux de compagnie ( de magnifiques aras ) :


Pour la suite :

Michel sur le bas Maroni

En route pour Saint-Laurent du Maroni, sur le Bas Maroni :


La RN 1 entre Sinnamary et Saint-Laurent du Maroni

Avant Saint-Laurent, visite de la léproserie de l'Acarouany sur la commune de Mana.

Départ en pirogues pour le Suriname :


C'est beaucoup plus calme que sur le haut Maroni !

Arrivée dans un village Saramaca :




mercredi 14 janvier 2009

Le Couzon


Agrandir le plan

jeudi 1 janvier 2009

Arbres peints




Peints par la Compagnie des Champs, vous les trouverez en forêt d'Ayguebonne.

La « Pierre des Morts »

Les « pierres des morts » étaient répandues en Auvergne et dans le Forez.

Celle qui nous intéresse était utilisée par les habitants de LA CHAMBONIE qui allaient enterrer chrétiennement leurs morts à NOIRETABLE ( paroisse dont ils dépendaient alors ).

Il s'agit de la pierre rectangulaire au pied du rocher surmonté d'une croix :


Elle servait de reposoir aux cercueils des défunts pour permettre aux porteurs de souffler un instant, car seules les familles les plus riches pouvaient faire transporter leur défunt jusqu?au cimetière par un attelage de vaches ou de b?ufs.

Pour la trouver à partir de VOLLORE-MONTAGNE :

Prendre la route d'AUGEROLLES ( D 42 ), puis la D 317 et au carrefour avec la D 101 tourner à gauche, direction NOIRETABLE. A 500 m du carrefour, vous pouvez garer votre voiture sur la gauche, devant une barrière en bois juste avant la ligne de partage des eaux entre la Loire et le Puy de Dôme.

Prendre le sentier qui longe la barrière et vous trouverez la pierre sur votre gauche à environ 150 m.

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )