Le 23 août 1741 : naissance de Jean François de Galaup, Comte de La Pérouse

Il est né au manoir du Gô, près d'Albi. Issu d'une famille albigeoise dont la noblesse remonte à 1558, il entra aux Gardes-marine le 19 novembre 1756 et fut engagé, dès l'âge de 17 ans, dans les conflits maritimes de la guerre de Sept Ans avec la Grande-Bretagne au large de l'Amérique du Nord, notamment à Terre-Neuve et sur le Saint Laurent, ainsi qu'aux Antilles.

À 18 ans, il fut blessé et fait prisonnier pendant la bataille des Cardinaux.

Le 1er octobre 1764, il fut promu au grade d'enseigne. L'intervalle de paix, qui s'écoula de 1764 à 1778, le mit à même de se livrer tout entier à la navigation : il navigua pendant ce temps en Atlantique et dans l'océan Indien, d'abord en qualité de simple officier, ensuite comme commandant de plusieurs bâtiments du roi.

Il participa ensuite à la guerre d'indépendance des États-Unis et aux combats contre les Britanniques aux Antilles jusqu'au Labrador ( expédition de la baie d'Hudson ), où il démontra sa valeur maritime et militaire en capturant deux forts britanniques.

Nommé capitaine de vaisseau à 39 ans pour sa brillante conduite pendant la guerre, il épousa Eléonore Broudou en 1783, et l'installa à Albi. Après le traité de Paris, il fuit choisi par le marquis de Castries, ministre de la Marine, et par Louis XVI pour diriger une expédition autour du monde visant à compléter les découvertes de James Cook dans l'océan Pacifique.

Il partit de Brest le 1er août 1785, à bord de " La Boussole " et accompagné de " L'Astrolabe " et après avoir parcouru tous les océans du globe, l'expédition disparut corps et biens à Vanikoro en 1788. Le 28 septembre 1791, le Contre-amiral d'Entrecasteaux appareilla de Brest à sa recherche avec les frégates " La Recherche " et " L'Espérance " mais il ne trouva nulle part trace de La Pérouse, bien qu'en 1793 il soit passé à quelques milles seulement de Vanikoro.

L'on raconte que Louis XVI, aurait demandé peu avant de passer sur l'échafaud le 21/01/1793 :

  • « A-t-on des nouvelles de Monsieur de La Pérouse ? »