« Avec la crise de représentation politique qui touche la France et l'Europe, il n'est plus possible de faire comme avant, c'est-à-dire d'écrire un programme dans notre coin, de le faire voter et de dire "on se revoit dans 6 ans". Il n'est pas normal que les citoyens soient exclus du processus politique, il faut mieux les associer » soutient Stéphane Rodier ...

Pour lire l'article de LA MONTAGNE :

et pourquoi pas la même démarche à Vollore-Montagne ?